Rapt à Labé : Les victimes et l’un des ravisseurs mis aux arrêts par la sécurité

28 janvier 2018 13:13:00
0

Les faits remontent dans la nuit du samedi à ce dimanche 28 janvier 2018 lorsque des inconnus habillés en tenues militaires sont venus arracher un couple de vieillard au secteur Tagnaki du district de Laria dans la sous-préfecture de Tountouroun (préfecture de Labé) aux environs de 20 heures, a appris Guinéenews© de sources policières.

« Elhadj Abdoulaye Sow et son épouse Hadja Mariama Diouldé Baldé ont été enlevés manu militari par les quidams qui se sont directement dirigés vers la commune urbaine de Labé », a laissé entendre un jeune frère du chef de famille des kidnappés. « C’est après la prière de 19h que des personnes sont venues chercher Elhadj Abdoulaye Sow à la Mosquée pour l’informer qu’il a de la visite et qu’il s’agit de deux personnes en tenues et un autre en civil. C’est ainsi qu’ils sont partis avec mon frère et sa femme. Depuis lors, ils n’ont pas fait signe de vie. Ainsi, on a alerté les autorités sous-préfectorales de Tountouroun qui ont également fait passer l’information aux services de sécurité », explique Elhadj Amadou Diouldé Sow, jeune frère de la victime.

Interpellée, Mme Haoulatou Sow, la seconde épouse du vieux kidnappé raconte : « Il s’agit de mon mari ; les gendarmes sont venus nous dire que nos enfants ont fait des dégâts et qu’il faut impérativement la présence des parents. C’est ainsi qu’ils sont partis avec les deux », a-t-elle soutenu brièvement.

Après plusieurs heures de recherche entre la sous-préfecture de Tountouroun et le centre urbain, les agents du commissariat central de police de Labé ont finalement eu l’adresse des ravisseurs. Aussitôt une opération de sauvetage a été élaborée et le couple a été retrouvé sain et sauf aux environs de 3 heures du matin dans une maison située au secteur Balbhé du quartier Koulidara de la commune urbaine. Par la même occasion, les policiers ont réussi a mettre main sur l’un des ravisseurs, a appris Guinéenews© de sources officielles.

Selon des inspecteurs en service à Labé qui,  pour des fins d’enquête ont préféré garder l’anonymat, les ravisseurs seraient au nombre de 5 personnes et l’enquête est en cours pour tenter de mettre main sur les 4 autres qui sont toujours en cavale. Le présumé ravisseurs était en détention et rien n’avait pour l’instant filtré sur son audition. Par ailleurs, des responsables de la sécurité au haut niveau dans la région administrative de Labé nous ont fait comprendre qu’il s’agit d’un grand dossier et qu’ils feront face à la presse au moment opportun.

Il faut rappeler que le kidnapping continue à gagner du terrain en république de Guinée. Après Conakry où a au moins trois cas avec demande de rançon, ont été enregistrés, cette fois-ci, on assiste au rapt d’un couple dans la préfecture de Labé.