Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Putsch, gouvernance en Guinée, sort d’Alpha Condé, CEDEAO, Takana Zion se lâche

Les politiciens sont sans état d’âme

Takana Zion, artiste et  reggaeman guinéen, était l’invité dans l’émission les Grandes Gueules d’Espace Fm, de ce vendredi 10 septembre 2021. Si beaucoup de sujets ont été dans cette émission, le putsch orchestré par les militaires le 5 septembre a retenu beaucoup plus l’attenton des auditeurs.

Interrogé par les chroniqueurs sur ce qu’il pense du putsch, Takana Zion n’a pas hésité à dire qu’il déplore la manière dont on a présenté l’ancien président Alpha Condé même s’il affirme que ce dernier ne pouvait ni physiquement ni mentalement diriger la Guinée.

Aucun homme conscient ne se réjouit à ce qu’un grand chef se fasse ridiculiser comme l’a été le professeur Alpha Condé, le dimanche 05 septembre 2021. La justice divine n’a rien n’avoir avec celle des hommes. Donc, l’ex-président Alpha Condé doit s’estimer heureux puisse que les jeunes patriotes qui ont mis main sur lui, ils ne l’ont ni torturé, ni brutalisé, ni insulté où ni maltraité.

Peutêtre que ce serait d’autres militaires ils l’auraient fait mal. Encore je ne suis pas d’accord avec les gens qui parlent de coup d’Etat. Moi, je ne prends pas cette action des militaires comme un coup d’Etat. Je prends ça comme une libération. Voilà c’est un grandpère, un vieillard qu’on a récupéré qui ne pouvait pas physiquement ni mentalement diriger la Guinée qu’on a mis à la caserne. Je pense qu’il est dans de bonnes mains et qu’il mange à sa faim, qu’il dorme bien et que rien ne lui est arrivé”, déclare le musicien. 

Je n’ai jamais été proche d’Alpha Condé. (…) Les politiciens sont sans état d’âme

Alors que bien de Guinéens pensaient que l’artiste versatile  était proche d’Alpha Condé, il le rejette et de façon catégorique.

Je n’ai jamais été proche d’Alpha Condé. Je me suis déplacé à chaque fois que j’étais invité par Alpha Condé. En tant que tout bon citoyen et en plus d’être président de la république, c’est une personne âgée et quand il m’appelle de venir, je viens mais c’est pas pour lui dire ce qu’il veut entendre.

La personne qui j’aime le plus, c’est la personne qui te dit la vérité. Là où Alpha Condé se trouve aujourd’hui dans sa chambre où dans un salon, il sait que nous nous faisons partie des Guinéens qui l’ont aimé parce que nous l’avons toujours dit la vérité.

Si j’étais un homme malhonnête, j’aurais pu aussi venir rester avec lui et tout le temps auprès de lui chercher à m’enrichir pendant son régime et après faire l’insensible comme beaucoup d’autres l’ont fait, beaucoup de personnes qui appelaient Alpha Condé leur chef, leur Dieu vivant. Ça fait ne pas une semaine. On les (membres du gouvernement) a vus rigoler  le jour les militaires les ont convoqués.  Les politiciens sont sans état d’âme. Moi, je ne suis pas politicien, je suis un artiste”, précise Takana Zion.

Poursuivant son intervention, il pense que la CEDEAO et l’UA devraient avoir honte de leur présence en Guinée : “ la CEDEAO devrait avoir honte de venir aussi vite dans les pays parler des choses qui n’ont pas de place et qui n’ont pas de fondement. Quand Alpha Condé était en train de violer les textes de la Guinée, la constitution de la Guinée, il y a eu beaucoup qui ont été agressés de la part des différents mouvements politiques où étaient la CEDEAO et l’Union Africaine ?  Elles intervenir et en appeler à la sagesse d’Alpha Condé d’abandonner ce projet de 3e mandat. Elles ne l’ont pas fait. Ils sont venus nous amadouer de faire des voyages judicieux. Aujourd’hui, ils veulent venir nous parler de coup d’état. Moi, en tant que citoyen guinéen, je pense qu’il n’y a pas eu de coup d’Etat.  On a juste mis la main sur un vieillard qui n’est plus capable ni mentalement, ni physiquement de diriger la Guinée”.

Le reggaeman guinéen estime qu’Alpha Condé doit répondre devant la justice : “ Il faut que justice soit faite, un vieux comme Alpha Condé le mettre en prison cela ne va rien changer. Il faut saisir les biens qu’il a détournés avec la Guinée et mis un peu partout dans le monde entier. Après, s’ils veulent le sortir de la Guinée qu’ils le sortent maintenant. La justice internationale ne doit pas tomber à l’eau. Il y a beaucoup de dossiers, beaucoup de choses qui se sont passées en Guinée qui devraient être jugées au temps d’Alpha Condé qui ne se sont pas faits.

Donc tout ça doit être fait et il ne faut pas se presser de laisser Alpha Condé.”

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...