Procès des présumés agresseurs de Moussa Moïse : La décision attendue le 16 janvier

0

Les débats ont pris fin ce mardi dans le dossier des présumés agresseurs du journaliste de la radio Espace FM, Moussa Moïse Sylla avec les plaidoiries des avocats de la défense. Lire ou relire : Justice : 30 ans de réclusion criminelle requis contre les agresseurs du journaliste d’Espace TV. Mais pour sa décision,  le tribunal criminel a renvoyé l’affaire au 16 janvier 2018.

Comme attendu,  l’avocat des Mamadou Korka Diallo a plaidé pour l’acquittement, prenant ainsi le contrepied de la plaidoirie et le réquisitoire de la partie civile ainsi que du représentant du ministère public. Le lundi 7 décembre, Me Thierno Souleymane Baldé, l’avocat du journaliste d’Espace FM a plaidé pour une condamnation de Mamadou Korka Diallo à la peine maximale et au paiement de 10 millions de francs guinéens au titre des dommages et intérêts.

 Quant au représentant du ministère public, il a requis de retenir les accusés  Mamadou Korka Diallo et Chérif Boiro — ce dernier est  en fuite — dans les liens de la culpabilité de ‘’tentative d’assassinat, vol à main armée et incendie volontaire’’. Pour la répression, il a requis 30 ans de réclusion criminelle. Il a également requis un an de prison contre les nommés Bangaly Camara et N’Fa Kaba, poursuivis dans cette affaire pour des faits moins graves. Le premier est poursuivi pour destruction et dégradation de biens privés, alors que le second répond des faits de recel.