Politique: Dr Ousmane Kaba drague les jeunes et femmes de Kouroussa

10 août 2017 19:19:14
1

Après l’étape de Kankan, ce fut le tour de Kouroussa de recevoir hier mercredi le président du Parti  des Démocrates pour l’Espoir (PADES), Dr Ousmane Kaba. Il a été accueilli jusqu’à 20Km de la commune urbaine de Kouroussa par ses militants et sympathisants.

Selon des sources proches du parti, cette visite du Dr Ousmane Kaba s’inscrit dans le cadre d’une tournée  nationale afin de prendre contact avec les différentes structures dudit parti.

Après un tour d’honneur de la ville, le patron du PADES a été reçu à la résidence de son représentant de son parti, Abou Diallo.

Dans son allocution de circonstance, Dr Ousmane Kaba a tenu à expliquer à ses militants qu’il n’est pas un politicien mais un économiste. Selon lui, un économiste, c’est celui qui enrichit les individus et les nations.

«Je suis venu pour enrichir la nation Guinéenne et pour mettre fin à la pauvreté en Guinée. La pauvreté touche d’abord les femmes et les jeunes. Les femmes sont pauvres et ne parviennent pas à subvenir à leurs besoins. Les jeunes qui ont fini les études ou pas, ne peuvent pas  travailler. C’est la raison pour laquelle le PADES à été créé pour que vous soyez dans structure jeune et dynamique. Vous savez bien que les partis politiques qui sont là sont des vieux partis, les Secrétaires généraux des bureaux de jeunesse ont tous plus de cinquante ans… J’appelle la génération PADES,  les gens qui ont entre 15 et 35 ans. Il faut bien qu’ils aient leur mot à dire sur l’avenir de leur pays. C’est pourquoi on a créé le parti des démocrates pour l’espoir, l’espoir d’une Guinée émergente, forte qui s’articule autour de la croissance économique, la prospérité. Il faut que la Guinée ait les moyens d’avoir ses infrastructures de base, des goudrons partout, des hôpitaux. Il faut que l’école Guinéenne soit bien construite et efficace. Vous  savez les dirigeants Guinéens ils font deux choses, tous ceux qui dirigent en Guinée, envoient leurs enfants à  l’étranger et ils se soignent aussi à l’étranger… et après ils viennent raconter des histoires au peuple», a ainsi dénoncé, le président du PADES, le Dr Ousmane Kaba.

  • CONDÉ ABOU

    Très bien et c’est une bonne nouvelle. Ceci dit, force est de constater que vous aviez mis trop de temps avant de prendre votre destin politique en main. Et c’est ce qui est dommage chez vous, pour la bonne raison que vous auriez dû anticiper beaucoup plus tôt, en vous engageant sur le chemin le plus difficile.

    Vous aviez suffisamment prouvé votre capacité à construire pour ce pays. L’économie réelle et les finances internationales, vous les maitrisez parfaitement, et il n’y a pas de doute sur ce plan.

    Mais comment voulez-vous que cette maitrise de l’Économie ait du sens, si vous n’avez pas le pouvoir politique ? C’est pourquoi, je dis que vous aviez mis trop de temps avant de venir à l’essentiel.

    Dr. Alhassane Dramane Ouattara aurait-il pu réussir autant pour son pays, à la Direction Générale du FMI à Washington DC, comme il l’a fait en acceptant de mouiller durement la chemise et en s’investissant dans la conquête du pouvoir en Côte D’Ivoire ?

    Le très jeune Dr. Faure Gnassingbé du Togo, Messieurs Macky Sall du Sénégal et Goodluck Jonathan du Nigeria, Uhuru Kenyatta du Kenya, très bientôt Dr. Cyrill Ramaphosa en Afrique du Sud, et que sais-je encore parmi les grands intellectuels qui avancent un peu partout en Afrique, ne sont-ils pas de très bons cas d’école pour l’Afrique qui avance ?

    Personne n’a rien à vous apprendre dans ce pays, mais il serait souhaitable de n’écarter aucune possibilité de synergie et de coalition avec d’autres grands intellectuels parmi les forces du progrès et les leaders politiques du pays, quelles que soient vos divergences de vue: El Hadj Cellou Dalen Diallo, Lansana Kouyaté, Sidya Touré, Kassory Fofana, et j’en passe.

    Les leaders politiques qui sont en train de construire la Côte D’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Nigeria, le Togo dans une certaine mesure, sont tous passés par là.
    Vivement, une coalition Arc-En-Ciel intelligente pour la Guinée en 2020 !

    Fier de vous, Dr. Ousmane Kaba pour tant d’investissements de haute qualité pour le pays et qui ont servi dans une bonne mesure, de levier et de modèle de courage pour le développement de l’enseignement supérieur en Guinée par le secteur privé.