Palais du Peuple : les mises au point de l’Administrateur après le saccage des fauteuils de la salle des Congrès

5
????????????????????????????????????

 Une rumeur d’interdiction de la tenue de tout événement dans la salle des Congrès du Palais du Peuple après les dégâts causés lors du concert anniversaire dédié à l’Union Africaine, circule dans la cité. Pour y voir clair, Guineenews a rencontré Mory Diabaté,  l’administrateur du palais du peuple de Conakry.

“Des sièges ont été ont saccagés mais aujourd’hui, je suis à 80% de la réparation de la salle de congrès. Nous avons mis les bouchées doubles et maintenant, nous sommes en plein en chantier”, tels ont été les propos tenus par Mory Diabaté en parlant de l’état des lieux de la salle vandalisée.

Poursuivant, il est revenu sur la rumeur qu’il qualifie de non fondée : “ce sont des fausses rumeurs comme des Guinéens en raffolent toujours. Personne de ma direction n’a annoncé l’interdiction des événements dans la salle des congrès.”

S’agissant de ces saccages, le premier responsable du Palais du peuple confie qu’en dépit des dispositions prises pour éviter les dégâts, des jeunes n’ont pu se retenir et ils s’en sont pris aux fauteuils.

“Voir les jeunes s’en prendre aux biens m’a fait très mal, j’ai eu peur. Si les jeunes ne préservent pas les biens acquis aujourd’hui, à quoi ils vont se référer demain. La jeunesse doit être éduquée et qu’elle fasse la part entre leurs droits et leurs devoirs”, a-t-il regretté.

Pour apporter la preuve que ces rumeurs sont totalement infondées, M. Mory Diabaté nous a  confirmé la tenue de la lecture du coran ce mercredi 31 mai et du FEG (forum de l’étudiant guinéen) dans la même salle.

Sur la question d’un projet de rénovation, l’administrateur du palais a indiqué qu’une équipe israélienne accompagné par un guinéen, a effectué un constat pour formuler par la suite, une proposition au gouvernement guinéen.

D’après M. Dioubaté, le Palais du Peuple est vieux de 50 ans et le besoin de le rénover se pose avec acuité aujourd’hui. “Je souhaite célébrer les 50 ans du palais cette année. Car depuis sa création, il a été rénové une seule fois et à moitié. Au cinquantenaire de la Guinée, seule la salle de congrès a été rénovée et seuls les fauteuils ont été remplacés. Nous souhaitons que la rénovation complète se fasse et que le palais redevienne le bijou d’antan”, a-t-il souhaité.

Le 25 mai dernier, la salle de congrès du palais du peuple accueillait les festivités de célébration du 54ème anniversaire de l’Union Africaine. Un événement qui avait pour slogan, “la Guinée, au coeur de l’Union africaine” et très malheureusement, des actes de vandalisme ont été perpétrés par certains jeunes. Une situation qui a conduit à l’assignation en garde à vue des responsables de la structure organisatrice.

 

  • Pigoss Camara

    Ce n’est pas l’école qui éduque ces enfants voyous ,mais leurs parents, s’ils ne sont pas capables d’assumer leurs responsabilités de parents, les autorités devraient prendre les leurs, en incorporant tout simplement dans l’armée ces loubards incontrôlables qui polluent la vie des paisibles gens dans le pays.

    • Alpha Oumar Telli Diallo

      Vous proposez d’incorporer les loubards incontrôlables dans l’armée ?
      Regardez ce que cela a donné depuis 1965 et réfléchissez-y encore…

      • Pigoss Camara

        Il ne faut pas avoir la mémoire courte Mr.Diallo, l’armée guinéenne était la plus disciplinée en Afrique avant la mort du président Sékou Touré, ce sont ceux qui sont arrivés au pouvoir par qui ont mis cette brave armée dans un état épouvantable , aujourd’hui , il faut reconnaitre que le président de la République a donné un nouveau visage à cette grande muette , même si Alpha Condé n’est pas votre tasse de thé.

        • Alpha Oumar Telli Diallo

          La mémoire courte est alors bien partagée :
          – Demandez a vos aînés ce qu’est devenue l’armée guineenne après le complot des militaires en 1964-65 pour éviter que les derniers « vrais officiers » du pays ne fassent comme leurs frères du Mali et du Ghana.
          – Demandez autour de vous si vous n’y étiez pas car c’est a ce moment que des voyous et vauriens ont commencé a transformer notre armée en milice de loubards.
          Vous ne pourrez pas transformer l’histoire de notre pays car elle sera écrite par des professionnels bien après vous et moi…

          • Pigoss Camara

            Je vois où vous voulez en venir, mais je vous suivrai sur ce chemin de la haine que vous êtes entrain de tracer, vous êtes entrain de salir la mémoire du feu président Sékou Touré, c’est une malhonnêteté intellectuelle de falsifier l’histoire de son pays pour des raisons purement politiques.
            Je vous demanderais tout simplement de laisser le soin aux historiens objectifs de rédiger, la petite histoire de la Guinée..
            Vous , vous avez choisi votre camp, mais c’est le peuple de Guinée qui aura le dernier mot le moment venu..