Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Ousmane Gaoual : « personne ne prendra un acte pour dire que tel parti politique n’existe plus » 

Le CNRD est soupçonné de vouloir exclure certains partis sur l’échiquier politique guinéen, de sorte à limiter leur nombre à deux. Une accusation à laquelle le porte-parole du gouvernement a tenu à apporter un démenti.

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a conjointement animée avec le ministre Secrétaire général à la Présidence de la République, Ousmane Gaoual Diallo a soutenu que nous avons tous conscience qu’il y a beaucoup de partis politiques en Guinée, dont certains ne sont représentatifs de rien.

« Or, pour être un parti politique comme pour être un citoyen, il y a un certain nombre de critères à remplir. Si vous ne remplissez pas ces éléments-là, est-ce que vous êtes un parti politique ? », tente-t-il de savoir.

Au regard de cet état de fait, Ousmane Gaoual Diallo estime qu’il est de la responsabilité du ministère de l’Administration du territoire de vérifier que ceux qui ont l’appellation partis politiques remplissent vraiment ces critères-là. Cela, pour qu’on les distingue des organisations de la Société civile ou des groupements de fait.

« Il faut accepter ça. Lorsqu’on dit qu’on veut faire un contrôle, l’État fait son travail. Personne ne prendra un acte pour dire que tel parti politique n’existe plus. Mais s’il ne remplit pas les conditions, est-ce qu’on a besoin de dire que c’est un parti politique ? », a coupé court le porte-parole du gouvernement.

A sa suite, le Secrétaire général et porte-parole de la Présidence de la République, le Colonel Amara Camara, a rappelé que dans les recommandations des Assises nationales, nulle part il n’est fait mention de la réduction du nombre des partis politiques à deux.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...