Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Orientation des bacheliers : Huit centres d’appel pour gérer d’éventuels problèmes

L’orientation des bacheliers dans les institutions d’enseignement supérieur a démarré à partir de 0h ce 7 septembre 2022. L’opération se poursuivra jusqu’au 17 septembre sur la plateforme Gupol. Cette année, huit centres d’appel, soit un centre par gouvernorat, sont mis en place afin de prendre en charge les différentes préoccupations des postulants.

 

A Conakry, le centre d’appel est situé dans l’enceinte de l’Institut supérieur des sciences de l’Education de Guinée (ISSEG) à Lambandji. Le Secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Dr Facinet Conté, s’est rendu ce 7 septembre pour voir comment fonctionne le centre.

 

« Ce centre prend en charge les préoccupations des bacheliers qui cherchent à s’inscrire sur la plateforme Gupol que nous avons lancée hier nuit-même. Ce centre sert également de relais pour les centres supports que nous avons mis en place dans les sept régions administratives de l’intérieur du pays. La particularité c’est que nous avons sept centres à l’intérieur pour être plus proche des usagers de la plateforme parce qu’avec le centre d’appel de Conakry il y avait beaucoup de préoccupations qui nous venaient de l’intérieur du pays. C’est pourquoi cette année nous avons organisé le salon de l’orientation pour pouvoir mettre en place des clubs dans les sept régions du pays. Les bacheliers qui peinent parfois à s’inscrire, à avoir certaines informations, peuvent appeler pour que le centre puisse un peu les guider et leur faciliter l’utilisation de la plateforme », a expliqué le Dr Facinet Conté.

 

Lors du premier jour, les difficultés que certains bacheliers rencontrent, c’est par rapport à la création des comptes. Mais les cadres qui gèrent les appels sont formés pour répondre efficacement aux sollicitations : « Pour l’instant, comme on est au début, c’est surtout sur la création de compte où il y a problème, mais je pense que les cadres qui sont là sont suffisamment outillés pour prendre en charge ces préoccupations. Nous avons fourni assez d’efforts pour éviter les anomalies auxquelles les bacheliers ont l’habitude d’être confrontés. »

 

Plus loin, Dr Facinet Conté demande aux futurs étudiants de faire les 15 choix sur la plateforme, avant de les rassurer : « Je lance un appel aux étudiants de faire leurs quinze choix dans la plus grande sérénité. Je voudrais les rassurer que les universités guinéennes, notamment publiques, sont en train de changer de visage et nous ne ménagerons aucun effort pour continuer dans ce sens. Ils viendront dans ces universités trouver un cadre propice à leur épanouissement. »

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...