Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré : Gbakalaye, interdit aux équipes de riposte d’Ebola

La gestion de cette deuxième vague du virus Ebola, dans la capitale de la Guinée forestière, se heurte à des difficultés, dû à la réticence des communautés de Gbakalaye, a appris notre rédaction, dans la matinée de ce dimanche.
En effet, les populations du village de Gbakalaye, épicentre de cette deuxième vague d’Ebola, oppose leur refus catégorique, à la rentrée des équipes de ripostes. Ce qui rend la course à la montre très compliquée, alors que plusieurs cas contacts devenus suspects et probables sont signalés au sein de la communauté.
« Nous sommes enfermés tous dans les maisons. C’est seulement les vieilles, nues qui sont dehors. Et cela, c’est pour des rituels dus à la présence de ce « soi-disant virus  d’Ebola » dans notre localité.
Donc tout le village est d’accord de ne pas recevoir les équipes d’Ebola. Et cela fait suite à une réunion que nous avons tenue hier samedi 3 avril 2021″, à déclaré Loua, un citoyen de Gbakalaye, joint par notre rédaction.
Contactée, la directrice préfectorale de santé, Dr Soko Touaro, a confirmé que « les vieilles sont sorties nues à travers le village. Et tout le reste de la population est enfermé dans les maisons ».
A noter que pour l’heure, il y a deux cas confirmés, et plusieurs cas contacts non listés, dont des suspects et probables au même moment où les populations opposent leur refus de coopèrer avec les équipes de la riposte au virus Ebola.
A cela s’ajoutent des enterrements communautaires non sécurisés en longueur de journée.
Tout ceux-ci montrent clairement, que si des actions urgentes ne sont prises le pire est à craindre dans les prochains jours.
À lire aussi
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...