Un nouveau sursis pour Bakary Fofana à tête de la CENI.

2

Alors que Bakary Fofana avait été annoncé bruyamment comme destitué ce lundi, les commissaires de l’institution en charge des élections n’ont pas trouvé de consensus lors de leur séance plénière de ce matin pour activer l’article 17 de la loi sur la CENI, qui devait mettre fin au mandat de leur président.

Lors de la séance qui a été boudée par l’intéressé lui-même, les commissaires présents se sont finalement accordés pour la mise en place d’un comité de trésorerie. Une commission est en train de rédiger les attributions et la composition de ce comité de trésorerie dont un des rôles sera de donner plus de transparence sur les finances de l’institution, selon nos informations.

Le sort de Bakary Fofana sera lié à son acceptation ou son refus de ce comité de trésorerie. S’il donne son accord pour la mise en place du comité, il continuera à être le président de la CENI. Dans le cas contraire l’article 17 sera actionné pour le destituer, selon des commissaires interrogés par Guinéenews.

A rappeler que plusieurs commissaires de la CENI ont signé la semaine dernière une pétition exigeant de la transparence dans la gestion de l’institution et même un changement de président. En réponse, le président Bakary Fofana avait annoncé le samedi dernier que « Aujourd’hui, la CENI a un DAAF, un comptable et un contrôleur pour l’aider à gérer ».