Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Négociations entre Syndicat et gouvernement : la proposition du gouvernement jugée trop peu

Comme on pouvait s’y attendre, les choses sont en train de se corser dans les négociations en cours entre le mouvement syndical guinéen, les autorités et le patronat. C’est ce que nous apprenons de source bien informée qui parle d’ évolution très rapide sur les revendications moins sensibles, avant un blocus sur la partie financière où la proposition des autorités est nettement en deçà des attentes du syndicat.

Lancées officiellement, mercredi dernier, les négociations ont coincé dès qu’il a été question de l’argent, le nerf de la guerre. Selon nos sources, sans hésiter, «le gouvernement a marqué son accord sur les points qui n’avaient pas d’incidence financière ».

Au contraire, nous confie-t-on, «le point d’achoppement c’est au niveau des points ayant une incidence financière ». En tout cas, «les 10% proposés pour le transport et le logement, ce n’est rien », considèrent les syndicalistes qui demandent davantage d’efforts de la part des autorités.

«Si nous n’avons pas les 2000 000 demandés comme prime de logement, qu’on nous fasse au moins une proposition sérieuse», suggère notre source qui précise que les négociations vont reprendre mercredi et jeudi prochains au compte de cette semaine. Avant une conférence de presse que le mouvement syndical  animera vendredi à la maison de la presse, sauf changement d’agenda.

Une évolution qui est tout sauf une surprise, quand on sait qu’à la cérémonie d’ouverture déjà, dans son discours, le ministre du budget n’avait pas entretenu le suspense. En réaction à la plate-forme revendicative rendue publique par le coordinateur du mouvement syndical, Moussa Cissé a égrené un chapelet de charges auxquelles le gouvernement doit faire face. Non sans rappeler le contexte sanitaire et géopolitique que la Guinée, vit à l’instar du reste du monde.

Nous y reviendrons.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :