Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mission de la Cedeao en Guinée : viendra ou ne viendra pas ?

En dépit des annonces qui se succèdent, l’arrivée du médiateur de la CEDEAO reste encore à valider par les autorités. C’est ce que nous apprenons de sources bien informées.

En effet, après le report de dernière minute du mardi 16 août dernier, le président de la commission de la CEDEAO a fait un communiqué selon lequel, « la Commission de la CEDEAO informe que les autorités de la transition guinéenne ont accepté le programme de visite de S.E Dr Boni YAYI, Ancien Président du Bénin et Médiateur de la CEDEAO pour la Guinée, qui se rendra de nouveau à Conakry, le dimanche 21 Août 2022 ».

Une sortie qui tend à corroborer l’information d’une source bien introduite, selon laquelle, « pour la semaine passée, ils (les responsables de la CEDEAO) ont émis le souhait de venir, mais n’ont pas attendu la réponse du gouvernement, et le gouvernement n’a pas validé ».

Alors que, « quand on émet le souhait, on attend la réponse du gouvernement », précise-t-il.

Avant d’ajouter que « le programme du Médiateur de la CEDEAO en Guinée prévoit un dialogue inclusif avec les membres du Gouvernement, les acteurs politiques, les partenaires et la société civile ». Et que « S.E Dr Omar Alieu TOURAY, Président de la Commission de la CEDEAO, profite de cette occasion, pour inviter le Gouvernement de la transition, la classe politique et la société civile guinéenne à œuvrer ensemble pour la paix en soutenant et en travaillant solidairement pour la réussite de la mission du Médiateur ».

En ce qui concerne la nouvelle position de Conakry, « cette fois-ci, ils (les responsables de la CEDEAO) ont effectivement émis le vœu, de venir à Conakry, le 21 (août). Il n’y a pas eu une réponse ferme du gouvernement d’abord », confie notre source. Tout de même, à l’en croire, « la tendance est que le ministre des affaires étrangères soit d’accord sur le principe. Et que le Colonel président même pourrait être d’accord ».

Ce qui laisse les observateurs penser que le conseil des ministres de ce jeudi pourrait trancher sur la question.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...