Mise en place du CNJ : un grand pas franchi, un test réussi avant les élections

29 septembre 2017 17:17:33
1

Le ministère de la jeunesse a réuni, les 25 et 26 septembre à Conakry, plus de 170 invités, venus de tout le pays, pour examiner et amender les projets de textes juridiques du Conseil National des Jeunes de Guinée (CNJ), organe consultatif envers les pouvoirs publics et représentatif envers la jeunesse elle-même. C’est l’avant-dernière étape avant les prochaines élections.

Cela fait suite aux ateliers régionaux d’appropriation et préfectoraux d’amendement des avant- projets et projets de textes juridiques du CNJ, organisés respectivement en juin et août 2017.

La bonne nouvelle, c’est que, contrairement à la mise en place du premier embryon du CNJ à Dalaba, sous le premier ministre d’alors, Lansana Kouyaté, et qui s’était terminé en queue de poisson, cette année, il y a eu moins de couacs, de mouvement de contestation jusque- là.

En effet, l’objectif recherché était d’examiner et de valider les projets de textes juridiques du CNJ. Ces textes juridiques qui viennent d’être validés définissent l’organisation et le fonctionnement de la structure faîtière de la jeunesse ainsi que la modalité de sa mise en place.

C’est pourquoi, après la présentation des objectifs de l’atelier, les participants ont été repartis en trois groupes de travail et des consignes leur ont été donné de relire les textes et de proposer des amendements par article conformément aux trois textes juridiques, à savoir :

  • Projet des Statuts;
  • Projet de Règlement Intérieur,
  • Projet de Critères d’Elections.

A l’issue des débats en plénière, les participants ont formulé les amendements, validé les textes du CNJ-Guinée par acclamation sous réserve d’intégrer les amendements proposés dans les projets de textes juridiques.

Au terme de leurs travaux, les participants recommandent:

Au Ministère de la Jeunesse:

  1. Produire les documents finaux de l’atelier ;
  2. Finaliser le processus de mise en place du Conseil National des Jeunes de Guinée.

Aux Jeunes:

  1. S’impliquer activement dans la diffusion des textes juridiques du CNJ-Guinée;
  2. Participer activement dans la mise en place des organes du CNJ-Guinée.