Ministère des TP : La ministre Oumou dresse son bilan et fixe de nouveaux caps

0

A l’orée de chaque nouvelle année, c’est quasiment devenu une tradition pour chaque ministre de dresser son bilan des activités entreprises au cours de l’année écoulée et de présenter les perspectives pour l’année en cours.

Le ministère des Travaux Publics n’a pas dérogé à la règle. Ce mardi 9 décembre, la cheffe dudit département, Hadja Oumou Camara, entourée des membres de son cabinet, a expliqué à la presse, les activités réalisées au cours de l’année 2017 et les ambitions affichées pour 2018.

A l’entame, elle s’est réjouie du fait que son département ait pu atteindre l’essentiel des résultats attendus en 2017. Parmi ces réalisations, Hadja Oumou Camara a cité, entre autres, l’achèvement de la construction de la route 2×2 voies du PK36-Coyah ; l’achèvement des travaux de construction du pont Kaka (Coyah), l’achèvement des travaux d’aménagement de la route nationale RN2 entre Kissidougou PK53-Gueckédou, la ratification de l’accord de prêt pour la réalisation de la route nationale N1 Dabola-Kouroussa, le démarrage effectif des travaux de la route Lola-Danané (Côte d’ivoire).

S’agissant de l’entretien et du renforcement du réseau routier, la ministre a souligné que 500Km de routes nationales, à savoir : Coyah-Kindia-Mamou-Dabola et N’Zérékoré-Beyla, ont été semi-réhabilitées.

A l’en croire, plus de 500 autres kilomètres de routes nationales ainsi que  plusieurs ouvrages de franchissement, ont été entretenus au cours de la même année.

Pour l’année 2018, précise Hadja Oumou Camara, les actions engagées pour cette année consistent à poursuivre les activités déjà entamées notamment le démarrage de plusieurs travaux dont la construction des ponts de Milo, Koussi et Sankarani ; la reconstruction de la route Coyah-Farmoriah ; la reconstruction de la route Coyah-Dabola ; la modernisation des voiries et la construction de 6 échangeurs à Conakry sur financement chinois.

Cette présentation du bilan a été clôturée par une cérémonie de présentation de vœux organisée par les travailleurs dans l’enceinte du département. Une occasion pour le syndicat dudit département de  poser certains problèmes à l’effet d’améliorer les conditions de travail et de vie de l’ensemble des travailleur, auxquelles  difficultés, la ministre a promis de s’y atteler.