Malick Sankhon : « A Kaloum, il y a eu trahison dans notre propre camp »

07 février 2018 11:11:10
2

La victoire de la candidate indépendante, Mme Aminata Toure, une des grosses surprises des élections locales du 4 février 2018, fait réagir le directeur de la caisse de sécurité sociale.

Connu pour ses propos controversés et ses déclarations va-t-en guerre, Malick Sankhon a adopté ce mercredi un profil bas, avec un ton doux et quasi méconnaissable dans l’émission Les GG de la radio Espace FM.

Interpellé sur la victoire de la candidate indépendante, M. Sankhon soutient qu’il y a eu trahison, des problèmes internes dans son propre camp. « Mais, on va tirer les leçons », prévient-il avant de promettre de donner des noms après.

Après la défaite lors des législatives de 2013, le parti présidentiel essuie une deuxième défaite aux élections locales. Cette fois-ci, c’est une candidate indépendante, de surcroît une dame, qui a gagné dans la commune la plus stratégique de Conakry.

A ceux qui réclament sa tête, Malick Sankhon a lâché. « Que je sois président de la caisse ou éboueur, c’est le cadet de mes soucis. Si je veux quitter le RPG, je le ferais en toute liberté. Je ne suis marié à personne. Si le président dit qu’il ne veut pas travailler avec moi, mais c’est la rupture », a-t-il martelé.