Lutte contre les Mutilations génitales féminines: Alpha Condé récipiendaire d’un prix

31 janvier 2018 3:03:53
1

Après 34 ans d’existence sans avoir trouvé de bénéficiaire, le ‘’Prix de l’excellence politique et du leadership de haut niveau en Afrique’’, a finalement été attribué au président guinéen Alpha Condé.  Pour, dit-on, saluer sa contribution sans réserve à l’atteinte du but et des objectifs du Comité Inter Africain (CI-AF) pour l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants en Afrique et dans le monde. Ce prix qui est décerné au numéro un guinéen fait suite a un vote unanime des 49 pays membres qui constituent le CI-AF, précise-t-on.

Cette remise a fait l’objet d’une cérémonie particulièrement sobre, organisée le 29 janvier par le Directeur Exécutif du CI-AF, notre compatriote Dr Moryssanda Kouyaté  à l’hôtel du Chef de l’Etat à Addis-Abeba, peu après la clôture des travaux de la 30ème session ordinaire de l’Union Africaine. Il était accompagné par le vice-ambassadeur d’Italie en Ethiopie et deux autres personnes, membres de l’ONG européenne, ‘’Pas de paix sans justice dans le monde’’.

Remettant cette distinction à son récipiendaire, Dr Moryssanda Kouyaté a témoigné sur l’exemplarité de l’engagement du président guinéen en faveur de l’abolition systématique des mutilations génitales féminines et du mariage précoce.

 «Nous avons commencé depuis le 6 février 1984 à travailler sur les mutilations génitales féminines, les mariages précoces. Durant 34 ans, nous pu atteindre deux grands résultats, à savoir l’institution du 6 février comme la journée mondiale contre les mutilations génitales féminines (MGF), et le vote en 2012 d’une résolution par les Nations Unies contre  les MGF. Pendant 34 ans, nous avons parcouru le monde et nous avons remarqué en 2017 lorsque vous avez pris le leadership de l’Union Africaine… Nos collègues ont visionné la vidéo de toutes vos interventions sur la question, de la plus petite à la plus grande. Cette Implication dans ce combat contre le mariage précoce et les MGF, a contribué à changer le monde entier. Lorsque nous avons eu notre double réunion des deux organisations, le comité inter Africain qui compte 49 Etats, il a été adopté à l’unanimité que vous êtes le dirigeant qui s’est le plus investi dans la lutte contre les MGF. Ce n’est pas un prix fabriqué dans les bureaux quelque part qu’on vous attribue », a fait remarquer Dr Kouyaté.

Pour sa part, le président de la République, en recevant cette distinction, a exprimé sa joie et a par la même occasion résolument réaffirmé son engagement à davantage s’impliquer et à poursuivre la bataille contre ces fléaux néfastes pour la santé des femmes. Quitte à se fâcher souvent avec les religieux, a ainsi promis le président Alpha Condé.

Lire vidéo