L’UFR « fière » d’avoir présenté des candidats dans plus de 50% des circonscriptions électorales

0

Les responsables de l’Union des forces républicaines (UFR) ont tenu la traditionnelle assemblée générale de leur parti ce samedi 6 janvier 2018 au quartier Matam, dans la commune du même nom.

Une réunion qui a été mise à profit pour éclairer la religion des militants et sympathisants de cette formation politique sur l’état d’avancement dans le processus électoral en marche vers la tenue des communales programmées pour le dimanche 4 février prochain.

Une situation qui réjouit Mme Tamar Thiam, membre du Bureau politique national de l’UFR en charge du processus électoral et point-focal auprès des institutions en charge du processus.

« La situation avance bien. Il y a beaucoup de choses à apprécier, parce que l’UFR est candidate dans plus de 50% des circonscriptions électorales du pays. Ce qui est une fierté pour nous. Ceci dit, nous nous attendons à de bons résultats à condition que la CENI fasse en sorte que les élections soient transparentes et que l’administration ne s’implique pas dans le processus », a soutenu la secrétaire nationale adjointe aux élections.

Dans l’actuel Code électoral, l’oratrice se dit consciente de certaines imperfections par endroits. Mais, elle reste cependant persuadée que la CENI planifie son travail et l’applique selon les recommandations du même Code électoral. Ce qui n’est pas mauvais en soi, vu que les suffrages des électeurs leur soient directement dédiés.