Lettre ouverte de la coordination Haali-Pulaar Belgique à l’ambassadeur Ousmane Sylla

02 février 2018 4:04:33
2

Le Collège des Présidents

A Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République de Guinée au BENELUX et auprès de l’Union Européenne

Objet : Lettre Ouverte pour la mise en place du Conseil des Guinéens de la Belgique

Bruxelles, le 23 Janvier 2018

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Le samedi 11 novembre 2017, sur votre invitation, les guinéens résidents en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxemburg ont rencontré une délégation du ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (MAEGE).

Au cours de cette rencontre,le porte-parole de la délégation a réitéré la volonté du MAEGE, conformément à sa lettre du 01 novembre 2017,de mettre en place au niveau de chaque mission diplomatiqueun haut conseil des guinéens relevant de sa juridiction.

C’est dans ce cadre, Monsieur l’ambassadeur, que vous avez convoqué les guinéens résidents en Belgique pour nous proposer la mise en place du haut Conseil des Guinéens de Belgique sur la base d’un quota de 4 sièges par coordination régionale tout en vous réservant le droit de nommer à votre discrétion 3 personnes issues de la société civile pour compléter l’effectif à 19,en lieu et place d’une élection libre et transparente.

Les coordinations de la basse côte, de la Forêt et du Manding se sont montrées favorables à cette idée tandis que la coordination Haali-Pular a émis des réserves sur la légitimité d’un tel conseil qui émanerait d’un partage basé sur d’autres critères que ceux d’une élection libre et transparente. Cela a conduit à un blocage qui dure depuis le mois de novembre 2017.

Notre souci étant de faire en sorte que les guinéens de Belgique soient représentés parun conseil qui ne souffre d’aucun problème de légitimé et qui bénéficie par conséquent de tout leur soutien, la coordination Haali-Pular a initié une rencontre entre les quatre coordinations le 30 décembre 2017. Après des débats houleux et fructueux, les coordinations de la basse côte, de la Forêt et du Manding sont restées attachées au mode de quota que vous avez proposé. La coordination Haali-Pular,en revanche, soutient que la seule façon de résoudre ce problème est d’organiser une élection libre et transparente et réaffirme sa déterminationàœuvrer pour une solution négociée basée sur un consensus par rapport au mode électoral, afin que les guinéens dans leurdiversité qui fait leur richesse soient représentés dans le haut conseil.

C’est alors que, la coordination Haali-Pular a cherché à plusieurs reprises à vous rencontrer, Monsieur l’Ambassadeur, pour essayer de dénouer la crise qui continue de diviser d’avantage les guinéens de Belgique. Cette démarche s’est malheureusement soldée par un échec, puisque nos missionnaires ont toujours fini leur course dans le bureau de Madame la Consule dont la bonne disponibilité n’a pas été suivie d’effet.

Face à ce constat, la coordination Haali-Pular, réunie en assemblée générale extraordinaire élargie aux Présidents des associations qui la composenta:

• Réitéré son opposition à la procédure de répartition par coordination, une procédure qui, selon elle, marque des frontières et renvoie au régionalisme, et au communautarisme, des considérations que nous devons mettre derrière nous pour promouvoir l’unité nationale.

• Estimé qu’une élection libre et transparente était la voie démocratique qui garantit la justice sociale en assurant l’égalité de chance entre les postulants, et qui a l’avantage de rassembler tous les guinéens dans une seule et unique famille, la Guinée.

• Estimé enfin que la voie électorale qui est le pilier fondamental de la Démocratie est la seule qui pourra nous protéger en tant que responsables, des critiques, que sont entre autres le favoritisme et le clientélisme.

Face à cette situation, et n’ayant eu aucune réaction de votre part, la coordination Haali-Pular Belgique a le regret d’informer le Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (MAEGE) qu’elle ne peut souscrire à la procédure envisagée.

A vous, Monsieur l’Ambassadeur, la coordination Haali-Pular vous lance un appel patriotique,pourque vous organisiez,à l’instar de vos collègues de France, de l’Allemagne et d’Angleterre, une électionlibre et transparente pour mettre en place un Haut Conseil accepté par tous car ne souffrant d’aucune entorse de légitimité.

Pour terminer, la coordination Haali-Pular vous renouvelle son engagement à participer à toutdialogue franc et sincère afin de préserver et de consolider l’unité des ressortissants guinéens de Belgique qui appartiennent à la même famille, la Guinée.

Vive la Guinée
Vive l’Unité Nationale
Vive la Paix

P/O
Le Collège des Présidents.