Les derniers réglages de la CENI sous l’ère Me Kébé avant le scrutin

04 février 2018 1:01:03
2

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est en session permanente, en prélude à l’organisation des élections locales du dimanche 4 février prochain en Guinée.

Joint au téléphone, le directeur des opérations de la CENI, Etienne Soropogui, a expliqué les derniers réglages avant le scrutin. « A la CENI, nous avons mis en place, le centre de commandement opérationnel que je préside. On centre de commandement opérationnel sous- préfectoral ou communal au niveau de chaque circonscription. Nos agents sont sur le terrain. Ils surveillent l’arrivée des PV, des missionnaires, s’assurent que tout le matériel est bien positionné et nous font remonter tous les petits problèmes pour des éventuelles corrections ».

Plus de dix ans après, les Guinéens vont choisir leurs conseillers communaux le 4 février 2018.

Au total, 5.861.385 Guinéens (le nombre d’électeurs) seront aux urnes dans les 342 circonscriptions du pays pour élire pas moins de 7012 conseillers communaux.

C’est la première élection pour la nouvelle équipe de la CENI, dirigée par Me Salif Kébé. Un test grandeur nature donc. L’ancienne équipe, dirigée par Bakary Fofana, avait organisé les élections législatives de septembre 2013 et le scrutin présidentiel d’octobre 2015.