Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le Colonel Balla Samoura annonce la poursuite de dix militaires indélicats

Dans une communication faite ce jeudi 28 octobre 2021, le Haut commandant de la Gendarmerie nationale, Directeur de la Justice militaire, a abordé le mobile de l’interpellation d’un groupe de dix militaires de l’Armée guinéenne qui, selon le Colonel Balla Samoura, se sont rendus coupables des faits graves de vol après la prise du pouvoir par le CNRD le 5 septembre dernier.

Il s’agit de trois cas, dont le premier s’est déroulé au palais Sèkhoutouréya et qui porte sur du numéraire en devise et d’autres objets. A ce propos, le Haut commandant a rappelé qu’après la prise du pouvoir par le CNRD, quelques militaires du Groupement des Forces Spéciales qui avaient en charge la sécurisation du Palais, ont cassé des coffre-forts, dérobé leurs contenus et partagé le butin.

Abordant le deuxième cas, le Colonel Balla Samoura indique que celui-ci a été enregistré au Pont 8 novembre. « Après la prise du pouvoir, des postes de contrôle ont été érigés à l’entrée de Kaloum pour effectuer des opérations de fouilles et de contrôle. C’est lors de l’une de ces opérations que deux militaires ont découvert la somme de 246 millions GNF dans le coffre d’une dame travaillant au CMC de Matam. Ils ont trouvé moyen de s’en accaparer avant de disparaître dans la nature. Les enquêtes ont permis de les identifier et de les interpeller », a-t-il rassuré.

S’agissant du troisième cas, l’officier Gendarme rapporte que suite à la passation de service au Haut commandement, un membre de la garde du Haut commandant de la Gendarmerie nationale sortant a volé des objets divers à la résidence du Haut commandant.

« Au regard des investigations menées par le pool de gendarmes, il ressort qu’il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que l’infraction de vol peut être retenue à l’encontre de ces deux militaires. Ces comportements n’étant pas conformes aux idéaux du CNRD, ils seront tout de suite déférés devant Monsieur le Procureur général près le Tribunal Militaire Permanent de Conakry pour répondre de leurs actes », a-t-il annoncé.

« Le CNRD, à travers le HCGN-DJM, rassure la population guinéenne qu’aucune défaillance des forces de défense et de sécurité ne sera tolérée », a déclaré le Colonel Balla Samoura en concluant.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...