L’Armée en guerre contre les ordures à Conakry : le ministre Diané sur le front pour fouetter l’ardeur des militaires

4

Vendredi nuit, à partir de 22 heures, le ministre d’Etat ministre  au près de la Présidence chargé de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané s’est rendu sur le terrain pour constater l’effectivité de l’opération d’assainissement de la ville de Conakry par le Bataillon du génie militaire. Cette visite de terrain la conduit d’abord à Enco 5, puis à Matoto, deux des endroits de la capitale où l’insalubrité a atteint son pic ces derniers jours, a-t-on constaté sur place.

Quelques minutes avant l’arrivée du ministre sur le terrain, il a encore plu à Conakry. Et les ordures qui jonchaient jusqu’ici le terre-plein central de l’autoroute ‘’Le Prince’’ étaient encore répugnantes et nauséabondes.

Depuis des jours, ces ordures déposées là par les habitants des quartiers riverains,  repoussent les regards, font couvrir les nez et provoquent l’indignation. Mais elles étaient inévitables, puisque couvrant une bonne partie du terre-plein central d’une des artères principales de la capitale guinéenne.  A Enco 5, la hauteur des tas d’ordures avait fini par couvrir la plaque d’une entreprise plantée sur le terre-plein.

Cette nuit de vendredi était donc comme un jour de délivrance pour ces riverains. Ils sont massivement sortis de leurs boutiques, magasins, maisons ou cabanes pour regarder des agents du bataillon du génie militaire dégager les immondices avec lesquelles ils cohabitaient à leur corps défendant. Pelles, râteaux, pelles mécaniques, benne à ordures… ont été déployés par les militaires.

 

 

Face à ces hommes et engins à l’œuvre, le ministre de la Défense était visiblement satisfait de l’Armée. D’ailleurs, il n’a pas manqué de l’exprimer. « Je tiens à remercier le bataillon génie militaire qui a mobilisé tous ses hommes dans cette opération d’assainissement de la ville de Conakry », a-t-il dit. Avant ses remerciements, Dr Mohamed Diané a exprimé un sentiment de regret sur la situation d’insalubrité à Conakry. Il a aussi appelé les autorités politiques, les élus locaux, la société civile… à s’impliquer davantage dans la sensibilisation de la population. «L’armée fera son travail, mais après l’assainissement des lieux, nous  demandons à la population de ne plus jeter des ordures dans les rues et sur les artères. Cela va dans l’intérêt d’elle même», a-t-il lancé.

Au-delà de sa fonction de ministre de la Défense, Dr Mohamed Diané a tout de même conscience que les ordures peuvent provoquer une épidémie. «Nous sommes en période de pluie, si nous ne respectons pas les règles d’hygiène, cela risque d’entrainer une épidémie », a-t-il averti.

 Colonel Mory Traoré, le commandant du bataillon du génie militaire explique que l’opération avait commencé sur l’autoroute ‘’Fidel Castro’’. Et depuis quelques jours, les agents du bataillon sont sur l’autoroute ‘’Le Prince’’ où ils ont commencé l’opération depuis Sonfonia. «Ce qui nous préoccupe ce soir, c’est dégager les ordures déposées sur le terre-plein de l’artère », a-t-il indiqué.

 Comme le ministre, le colonel Mory Traoré affirme que nettoyer est bon, mais ne pas salir est mieux. Il a alors appelé les maires, chefs de quartier et chefs de secteur à empêcher les citoyens de leurs quartiers à ne pas jeter les ordures sur la route.

Lire vidéos :