La diva Chéka Katènèn aux pirates : « Ils font la promotion des artistes…»

0

En séjour à Kouroussa pour un concert pour la fête de fin d’année, l’artiste Chéka Katènèn Dioubaté a accepté de se prêter à nos questions. C’était quelques heures avant le spectacle. Dans cette interview, l’artiste parle de sa carrière, de la musique guinéenne, de la piraterie dont sont victimes les artistes, de ses projets, de ses rapports avec ses collègues guinéens et de ce premier déplacement qu’elle effectue à l’intérieur du pays.

Guinéenews© : Présentez-vous aux lecteurs…

Cheka : Je suis Katenen Dioubaté. Je suis Guinéenne, originaire de Kankan. Fille de feu Djely Madjan Dioubate et de Super Diaka Doumbouya… Je réside au Canada, précisément à Toronto. Je viens de temps en temps en Guinée.  Je vis au Canada depuis19 ans.

Guinéenews© : Dites-nous comment vous êtes devenue artiste-musicienne ?

Chéka : Je suis née griotte. Et comme vous le savez, on ne choisit jamais le métier de griot. On naît griot. Moi je suis issue d’une famille griotte. J’ai commencé  a chanté à l’âge de 7 ans. Je chantais pour mon école.

Guinéenews© : Quel genre de musique faites-vous ? Et quel regard portez-vous sur la musique guinéenne ?

Cheka : J’apprécie beaucoup la musique guinéenne. Les artistes font leur mieux. Je vois que cette musique a beaucoup évolué ces derniers temps, Quant à moi, je fais de la variété. Je fais le hip-hop, la musique traditionnelle, la musique moderne..Bon, je fais un peu de tout. En Amérique du nord, où j’évolue, j’ai des fans de différents horizons.   Il y a des Ghanéens, Guinéens, Nigérians, Sierra-léonais etc. Donc j’essaie de faire le mélange pour satisfaire tout le monde. Et je constate la même chose au niveau des artistes guinéens qui font un peu de tout. Pour moi, il y a un changement. Si ça continue ainsi, la musique guinéenne sera internationalisée.

Guinéenews© : Quels sont vos rapports avec les artistes guinéens ?

Cheka :  Je connaîs beaucoup d’artistes, tels que Oudy 1er avec qui j’ai fait un futuring, Kandia Kora, M’ballou Originale, Petit Kandia et Tiranke Sidibé qui est une jeune sœur à moi. En un mot, j’ai de bons rapports avec les artistes guinéens.

Guinéenews© : En dehors de la musique avez-vous d’autres activités ?

Cheka : Je suis coiffeuse et esthéticienne de profession.

Guinéenews© : Entre la Guinée et le Canada où vous vous sentez mieux à l’aise ?

Cheka : Mais en Guinée (sourire) ! Ici c’est la chaleur humaine. La preuve. Vous êtes autour de moi…Depuis que je suis arrivée, je suis entourée de connaissances même de ceux que je ne connais pas… Au Canada  il n’y a pas ça !  Je suis seule dans la maison avec mes enfants.  Et ils vont à l’école ! Je passe tout le temps dans la maison à composer des chansons.

Guinéenews© : Quels sont vos projets ? Comptez-vous retourner un jour au pays ? Et que projetez-vous faire ?

Cheka : Mes projets en Guinée actuellement ?  Faire des concerts et des spectacles réussis avant de me retourner au Canada. Je projette voyager vers l’Europe. Voilà pourquoi je serai à Paris le 17 janvier et le 24 en Italie avant de mettre le cap sur le Burkina.

Guinéenews© : Aviez-vous été une fois victime de piratage ?

Chéka : On ne doit même plus parler de cela, Le piratage c’est partout  Même Beyoncé est piratée. Tout le monde est piraté. Donc on n’en parle plus. Quand les gens piratent ton album, ça veut dire que tu es bien si non ils n’ont pas besoin de pirater. Et avec ce piratage on est écouté. Bien sûr qu’on ne gagne pas l’argent, mais  ils font en quelque sorte la promotion des artistes. Nos musiques sont sur you tube… !.

Guinéenews© : Chéka est mariée ? Si oui, comment se passe dans le foyer  Et la carrière ?

Checa : Je suis mariée…J’ai perdu mon premier mari en 2006. Après je me suis remariée avec un blanc…Je n’ai aucun problème dans mon foyer.  Tout se passe bien.

Guinéenews© : Qu’est-ce que les Kouroussaka peuvent attendre de cheka ?

Cheka : Plein de surprises et je pense que les Kouroussaka sont contents de recevoir leur artiste. Je suis heureuse d’être avec eux. J’ai beaucoup de surprises pour eux.

Guinéenews© : Un dernier mot ?

Cheka : Je remercie tous les lecteurs du site Guinéenews© qui est l’un des meilleurs sites du monde…Vous faites la promotion des artistes. Je vous souhaite bonne chance et je vous remercie.

Entretien réalisé par Papus Loua