Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La diplomatie des chefs d’État montre la voie pour le développement des relations sino-américaines

Zhong Sheng

Dans l’après-midi du 14 novembre, heure locale, le président Xi Jinping a rencontré son homologue américain Joe Biden à Bali, en Indonésie. Les deux chefs d’Etat ont échangé des points de vue francs et approfondis sur les questions stratégiques des relations sino-américaines et les grands enjeux mondiaux et régionaux. L’un comme l’autre attachent de l’importance à la signification mondiale des relations sino-américaines, ont tous deux souligné l’importance d’établir les principes directeurs des relations sino-américaines, dit espérer ramener les relations bilatérales à la stabilité et sont convenus de renforcer la communication et les échanges et de promouvoir la coopération pratique, indiquant la direction du développement des relations sino-américaines dans la période à venir.

La diplomatie des chefs d’État est la « boussole » et « l’étalon » des relations sino-américaines et joue un rôle de premier plan stratégique irremplaçable dans le développement des relations bilatérales. Cette réunion est la première rencontre face à face entre les présidents chinois et américain au cours des trois premières années, la première rencontre face à face entre les deux dirigeants après l’arrivée au pouvoir du président Joe Biden et la première interaction entre les principaux dirigeants des deux pays après que la Chine et les États-Unis ont achevé leur programme national respectif cette année. C’est dire si elle revêtait une importance particulière et avait suscité un vif intérêt de la part de la communauté internationale. Les échanges entre les deux chefs d’État ont été complets, approfondis, francs, constructifs et stratégiques, couvrant les aspects les plus importants des relations bilatérales et les questions régionales et mondiales les plus urgentes à l’heure actuelle, et ont atteint les objectifs escomptés en termes de communication approfondie, de clarté des intentions, des lignes rouges, de la prévention des conflits, et de la direction et de l’exploration de la coopération.

En tant que deux grands pays, la Chine et les États-Unis ont renforcé leur sens des responsabilités dans la gestion de leurs relations mutuelles, ce qui est propice à la prévention du déraillement des relations sino-américaines et joue un rôle majeur dans la résolution des défis mondiaux. Le monde est aujourd’hui à un tournant historique majeur. Les pays doivent faire face à des défis sans précédent mais aussi saisir des opportunités sans précédent. La Chine et les États-Unis doivent considérer et gérer les relations sino-américaines dans cette perspective. Le président Xi Jinping a souligné que la Chine et les États-Unis devaient adopter l’attitude d’être responsables de l’histoire, du monde et des peuples, explorer la manière pour les deux pays de s’entendre correctement dans la nouvelle ère, trouver la bonne direction pour le développement des relations bilatérales et ramener les relations sino-américaines sur la voie d’un développement sain et stable, de manière que cela profite aux deux pays, mais aussi au monde. De son côté, le président Biden a déclaré que les États-Unis et la Chine ont la responsabilité partagée de montrer au monde qu’ils peuvent gérer leurs différences et éviter et empêcher les malentendus, les erreurs de calcul ou la concurrence féroce de se transformer en confrontation ou même en conflit.

L’histoire et la réalité des relations sino-américaines montrent conjointement qu’une vision correcte des politiques intérieure et étrangère et des intentions stratégiques de chacun est une condition préalable importante pour gérer leurs relations. Les politiques internes et externes du Parti communiste et du gouvernement chinois sont ouvertes et transparentes, et leurs intentions stratégiques sont ouvertes et honnêtes, maintenant un degré élevé de continuité et de stabilité. La Chine a promu le grand renouveau de la nation chinoise de manière globale avec la voie chinoise vers la modernisation, montrant de brillantes perspectives de développement et offrant des opportunités au monde. La Chine poursuit aussi fermement une politique étrangère indépendante de paix, défend avec constance le système international avec les Nations Unies en son cœur et l’ordre international fondé sur le droit international, et adhère au développement pacifique, ouvert et gagnant-gagnant, ce qui a toujours été l’énergie positive pour la paix et le développement dans le monde. Les États-Unis considèrent la Chine comme « leur concurrent stratégique le plus important » et « le défi géopolitique le plus important », ce qui est une mauvaise appréciation des relations sino-américaines et une mauvaise interprétation du développement de la Chine, et ne fera que tromper les deux peuples et la communauté internationale.

Les relations entre la Chine et les États-Unis doivent reposer sur un large consensus de principes. Ce n’est qu’avec des principes qu’il est possible d’avoir une direction, et ce n’est qu’avec une direction qu’il est possible de gérer correctement les différences et élargir la coopération. C’est sur la base de cette considération que la Chine propose que les deux pays adhèrent au respect mutuel, à la coexistence pacifique et à la coopération gagnant-gagnant, et travaillent ensemble pour s’assurer que les relations sino-américaines suivent la bonne voie, sans méandres, blocages ou collisions. La Chine croit toujours que les relations sino-américaines ne doivent pas être un jeu à somme nulle dans lequel l’un perd et l’autre gagnez et l’un monte pendant que l’autre descend.

Le succès des relations sino-américaines est une opportunité pour chacun plutôt qu’un défi pour l’autre. La vaste terre peut pleinement accueillir le développement respectif et la prospérité commune de la Chine et des États-Unis. Dans la situation actuelle, les intérêts communs de la Chine et des États-Unis n’ont pas diminué, mais même augmenté. Les deux pays ont les intérêts communs les plus fondamentaux de non-conflit, de non-confrontation et de coexistence pacifique. Ils doivent se respecter, être mutuellement bénéfiques, se concentrer sur la situation globale et fournir une bonne atmosphère et des relations stables pour la coopération bilatérale. Les États-Unis doivent mettre en œuvre les déclarations importantes du président Biden, telles que « quatre non, un non-intentionnel », et l’engagement « aucune intention de rechercher le « découplage » avec la Chine, aucune intention d’entraver le développement économique de la Chine et aucune intention d’encercler la Chine ».

Comme l’a souligné le président Xi Jinping, le respect des normes fondamentales des relations internationales et des trois communiqués conjoints de la Chine et des États-Unis est la clé de la gestion des conflits et de la prévention de la confrontation entre les deux parties. C’est également le filet de protection et de sécurité le plus important pour les relations sino-américaines. La question de Taiwan est au cœur des intérêts fondamentaux de la Chine, le fondement politique des relations sino-américaines et la première ligne rouge infranchissable des relations sino-américaines. Résoudre le problème de Taiwan est l’affaire du peuple chinois et une affaire intérieure de la Chine. Les États-Unis doivent continuer d’adhérer à la politique d’une seule Chine et aux dispositions des trois communiqués conjoints, respecter leur engagement de « ne pas soutenir l’indépendance de Taiwan », cesser de vider de sa substance la politique d’une seule Chine, restreindre et arrêter les paroles et les actes séparatistes liés à « l’indépendance de Taiwan », et ne pas laisser la situation devenir incontrôlable. Sur des questions telles que la démocratie, les droits de l’homme et la voie institutionnelle, les deux pays doivent adhérer au respect mutuel et éviter la confrontation idéologique et la confrontation des camps. C’est la tendance de l’époque et la voix commune de la communauté internationale. L’essence des relations économiques et commerciales sino-américaines est le bénéfice mutuel. Mener des guerres commerciales, des guerres scientifiques et technologiques, « construire des murs » artificiellement et rechercher avec force « le découplage et la rupture de la chaîne » viole complètement les principes de l’économie de marché, sape les règles du commerce international et ne fera que nuire aux autres sans pour autant bénéficier à celui qui s’y livre. La Chine a une glorieuse tradition d’auto-amélioration constante. Toute tentative de répression et de confinement ne fera que stimuler la volonté et l’enthousiasme du peuple chinois. La Chine a ses propres principes et règles auxquels elle adhère depuis longtemps, elle a des intérêts légitimes qui doivent être fermement défendus et ne cédera à aucune hégémonie.

Le contrôle et la stabilisation des relations sino-américaines est un processus continu, qui est en cours et non passé, et toujours inachevé. Le sommet sino-américain à Bali est non seulement d’une grande importance pratique, mais aura également un impact important et de grande envergure sur les relations sino-américaines dans la prochaine étape et même dans une période plus longue. Les équipes des deux pays doivent maintenir le dialogue et la communication, gérer leurs conflits et leurs différences, promouvoir les échanges et la coopération, ajouter une énergie positive aux relations sino-américaines, installer des soupapes de sécurité et injecter stabilité et certitude dans un monde volatil et changeant conformément aux priorités déterminées. par les deux chefs d’Etat.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...