Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La Chine renouvelle le succès de son programme spatial avec de la sagesse

Yu Jianbin et Feng Hua, journalistes au Quotidien du Peuple

Plusieurs projets spatiaux majeurs chinois ont porté leurs fruits. Le système mondial de navigation par satellite Beidou a été mis en place. L’exploration lunaire en trois étapes a été achevée. La Chine va achever cette année la construction de sa station spatiale et ainsi conclure la dernière étape de son projet de vol spatial habité.

Le programme spatial chinois vise à atteindre la zone encore plus profonde de l’espace. Le 5e livre blanc sur le programme spatial du pays, intitulé « le programme spatial de la Chine : une perspective de 2021″ a été publié récemment. Il a résumé les exploits remarquables réalisés dans le cadre du programme spatial chinois ces dernières années, et a élaboré un plan de développement pour les cinq ans à venir, voire plus longtemps, de quoi susciter l’envie infinie d’explorer l’espace.

Selon le livre blanc, la construction de la station spatiale chinoise se poursuit sur tous les plans. Les percées technologiques majeures ont été accomplies en vue de réussir le retour d’échantillon martiens et l’exploration de Jupiter. Le plan d’alunissage habité a été approfondi. Le tourisme spatial se développera également. La Chine considère toujours le développement de son programme spatial comme une partie intégrante de la stratégie nationale de développement, et explore et utilise toujours l’espace à des fins pacifiques.

Selon le livre blanc, depuis 2016, le programme spatial chinois est entré dans une période de développement rapide. La construction des infrastructures spatiales se poursuit de façon stable. Le système mondial de navigation par satellite Beidou a été mis en service. Le système d’observation de la Terre à haute définition a été mis en place. La capacité de service de communication et de diffusion par satellites s’est renforcée progressivement. L’exploration lunaire en trois phases s’est achevée avec succès. La construction de la station spatiale chinoise se poursuit sur tous les plans. La sonde martienne chinoise Tianwen-1, qui a réussi son atterrissage sur Mars, a réussi une exploration interplanétaire, au-delà du système Terre-Lune, réalisant un exploit exceptionnel qui a impressionné le monde.

Les personnels du programme spatial chinois sont prêts à mettre en œuvre l’Agenda 2030 de développement durable des Nations unies conjointement avec leurs homologues internationaux, afin de promouvoir ensemble le développement durable par les technologies spatiales, a indiqué Wu Yanhua, administrateur adjoint de de l’Administration spatiale nationale chinoise, la CNSA. À cet égard, la Chine a signé près de 50 accords de coopération ou mémorandums d’entente supplémentaires.

La Chine a lancé le projet de station internationale de recherche scientifique lunaire conjointement avec la Russie, visant à poursuivre une coopération internationale étendue dans diverses missions dont le vol spatial habité, l’exploration lunaire et l’exploration de Mars. Le pays a aussi signé l’Accord sur la constellation de satellites de télédétection des BRICS. La Chine a par ailleurs réussi le lancement du satellite franco-chinois CFOSat pour étudier les caractéristiques de la surface océanique et du satellite d’expérience de surveillance électromagnétique Chine-Italie.

Les normes Beidou en matière de navigation par satellite ont été intégrées dans le système de normes de plusieurs organisations internationales comme l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’organisation maritime internationale (OMI).

Les données des satellites d’observation à haute définition chinois Gaofen-1 et Gaofen-6 ont été envoyées gratuitement au monde entier. 158 pays et régions y ont accédé et 550 000 utilisateurs s’en sont servis.

Cinq nouveaux satellites chinois et trois nouvelles constellations ont rejoint la Charte Internationale Espace et Catastrophes Majeures. Les données envoyées par des satellites météorologiques ont été utilisés par 121 pays et régions.

La Chine soutient le renforcement de capacité des pays en développement en matière d’exploration spatiale et partage les progrès de développement du programme spatial chinois par la construction des infrastructures, la formation des personnels et l’application des données.

Les objectifs prévus pour les trois phases du projet d’exploration lunaire, qui a débuté en 2004, ont tous été atteints en 2020, quand la mission Chang’e-5 est retourné à la Terre avec les échantillons lunaires, a dit Liu Jizhong, directeur du Centre d’exploration lunaire et d’ingénierie spatiale de la CNSA. Au cours des trois premières phases, la Chine s’est fixé l’objectif de réaliser une exploration autour de la Lune, d’atterrir sur la Lune et de revenir avec des échantillons lunaires.

Par la quatrième phase de l’exploration lunaire, la Chine vise à achever la construction d’un prototype de station de recherche scientifique lunaire, de manière à jeter la base pour la construction conjointe de la Station de recherche lunaire internationale avec la communauté internationale.

Explorer et utiliser l’espace à des fins pacifiques sont un rêve commun de l’humanité. Un nombre croissant de pays accordent une grande importance au programme spatial et œuvre activement pour son développement, exerçant un impact important et profond sur le développement de la société humaine. La Chine redouble d’effort pour renouveler le succès de son programme spatial par la sagesse chinoise.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :