Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La Chine accélère la transformation et la montée en gamme des quartiers d’affaires urbains

He Yong et Tian Hong, journalistes au Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews

La Chine ambitionne de créer des quartiers d’affaires urbains de 1er rang mondial dans les grandes villes avec plus de 10 millions d’habitants permanents, en tenant compte des caractéristiques des mégapoles et des exigences en matière de rénovation de la ville, afin d’attirer les marques commerciales chinoises et étrangères haut de gamme et les ressources, selon le Projet de directive sur la construction de quartiers d’affaires urbains (pour commentaires) publié récemment par le ministère du Commerce. Les grandes villes, comme Beijing, Tianjin, Shanghai, Chongqing et Guangzhou, ont été les premières à développer les villes-centres internationaux de consommation.

Un bras robotique attrape facilement le produit de création culturelle et l’envoie à la vitrine une fois que le client a payé par scanner son visage. Dans la boutique phare de Huawei à Chongqing, il y a une large gamme de nouveaux modèles de portables. Le magasin de lunettes Qianye est tellement bien conçu qu’il évoque l’art dès que vous entrez dans le magasin. En décembre 2018, la rue piétonne Jiefangbei a été sélectionnée comme l’un des premiers projets pilotes de rénovation et de modernisation des rues piétonnes dans le pays. Le comité de gestion du quartier des affaires de Jiefangbei a amélioré la qualité du quartier en se concentrant sur des domaines clés tels que le boisement, le transport, les façades et l’éclairage. Le quartier d’affaires de Jiefangbei est devenu très populaire en offrant une meilleure expérience dans un environnement optimisé. Le montant des ventes au détail de biens de consommation dans ce quartier a atteint 92,4 milliards de yuans, et le flux de visiteurs a atteint 160 millions l’année dernière. “Créer des quartiers d’affaires de niveau mondial répond aux exigences liées à la montée en gamme de la consommation, et promeut la transformation et la montée en gamme des entreprises traditionnelles, et pourra créer un effet de regroupement des activités commerciales”, a dit Bai Ming, directeur adjoint de l’Institut de recherche sur le marché international du ministère du Commerce.

“Les magasins ont beau organiser des activités de promotion, ils ne savent pas où sont les clients. La gestion numérique a résolu les problèmes dans la vente au détail traditionnelle”, a dit Wu Shengjun, directeur général adjoint du magasin New World City sur la rue Nanjing West à Shanghai. Le magasin New World City, grand centre commercial, développe et utilise un système de gestion numérisé intégrant plus de 200 000 produits de plus de 500 fournisseurs, de manière à présenter simultanément les données sur le stock de marchandises, l’habitude d’achat des clients et les résultats de l’évaluation de la performance des employés. Le magasin pourra donc ajuster son offre de produits de façon ciblée pour mieux satisfaire les clients.

Le magasin New World Daimaru sur la rue Nanjing East est un autre exemple. L’année dernière, il a été le 1er magasin à créer son studio de live shopping dans le pays en lançant un modèle de vente “live au guichet”. L’animateur de live shopping recommande des produits en parcourant le magasin. Les vendeurs de la marque renseignent les clients en ligne one-to-one en offrant les mêmes services que les achats hors ligne. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires réalisé en ligne par le magasin en un mois est l’équivalent à celui réalisé en ligne durant l’année dernière entière, selon Ma Mu, responsable du département de gestion de e-commerce du magasin New World Daimaru. Les commerçants peuvent optimiser davantage leurs services en se servant des mégadonnées pour renforcer l’interaction avec les consommateurs et la surveillance des opérations et en publiant régulièrement les données sur le flux client, l’évolution des activités et l’analyse des marques, selon des experts.

À lire aussi

Les quartiers d’affaires urbains sont une plate-forme pour la montée en gamme de la consommation, et un moteur de croissance de la vitalité économique d’une ville. Des villes comme Beijing, Shanghai et Chongqing promeuvent les quartiers d’affaires essentiels. Les commerçants développent des actes de consommation avec caractéristiques distinctes et les achats dans la nuit et améliorent l’expérience et l’environnement d’achat.

Cet été, le New World City a organisé le 1er festival offrant des activités commerciales diverses, telles que la plus grande salle d’escalade dans le monde et la “danse traditionnelle Feitian sous l’eau” dans l’aquarium, ce qui a attiré beaucoup de jeunes consommateurs. Le New World City, après la 3e rénovation, s’est transformé en parc à thème commercial moderne, au lieu d’être un simple grand magasin, a indiqué Xu Jiaping, directeur général de Shanghai New World Co., Ltd.

Le quartier de Sanlitun à Beijing a profité de sa forme unique de quartier ouvert pour créer des scénarios de consommation diverses comme les restaurants et les bars, montrant les caractéristiques du pluralisme culturel international et faisant de Sanlitun le synonyme de la mode. 434 marques ont ouvert leur premier magasin (y compris magasin phare) à Beijing durant la première moitié de l’année, dont 20% se sont installés à Sanlitun, soit 87 magasins.

Chongqing a mis en avant sa culture gastronomique et son beau paysage, pour que les quartiers d’affaires urbains facilitent la montée en gamme de la consommation. Durant la Fête du travail du 1er mai, les ventes au détail réalisées par les principaux quartiers d’affaires et les entreprises qui font l’objet d’un suivi ont atteint 12,475 milliards de yuans, en hausse de 26,8% en glissement annuel.

Développer des villes-centres internationaux de consommation et des quartiers d’affaires de 1er rang mondial pourra accélérer la mise en place du nouveau paradigme de développement, avec la circulation intérieure comme pilier tout en permettant aux circulations nationale et internationale de se renforcer mutuellement, selon Bai Ming.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...