Koundouwaka devant la presse pour parler de son nouvel album

0

« L’argent que j’investis dans un morceau peut faire l’album entier de certains artistes guinéens…»

Absent sous les projecteurs publics depuis 4 ans, l’artiste au pied magique arrive à grands pas dans l’arène musicale guinéenne. Il y débarque avec une œuvre de 12 titres cuisinés entre plusieurs pays à travers le monde. L’annonce a été faite ce mardi 16 janvier 2018 à Conakry, à la faveur d’une conférence de presse organisée à cet effet.

Un chef d’œuvre pour lequel Abraham Sonty, à l’image du précédent Polossé, dit « s’être financièrement investi pour mieux faire vendre l’image et la musique de son pays, la Guinée, qu’il garde profondément au cœur ».

Véritable consécration pour Abraham Sonty, l’album « La haine de l’autre » sera dédicacé en deux temps. À savoir : le 6 avril prochain à Palm Camayenne, et le 8 avril suivant sur l’esplanade du Palais du peuple.

Répondant à la question d’un journaliste sur le coût qu’a nécessité cet album, Koundouwaka a indiqué que cela n’est pas encore fini. Et sans modestie aucune, l’artiste a déclaré ce qui suit en langue nationale soussou : « L’argent que j’investis dans un morceau peut faire l’album entier de certains artistes guinéens. »