Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kolaboui/Boké : Bernard Gomou pose la première pierre de la cité minière

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Bernard Gomou, a procédé, ce dimanche 4 septembre 2022, à la pose de la première pierre de la cité minière de Boké. La cérémonie s’est déroulée en présence de certains membres du Gouvernement. Il s’agit de la construction de 260 bâtiments  de 300 logements. Ces infrastructures seront construites dans le  dans le quartier de Tomboya, dans la sous-préfecture de Kolaboui.

Le projet a été financé par la présidence  de la république à travers l’Agence nationale de l’aménagement des infrastructures minières (Anaim).

A cette occasion, le sous-préfet de Kolaboui, le commandant Alseny Dji Sylla  a exprimé toute sa satisfaction à l’endroit des nouvelles autorités pour ses actions en faveur des citoyens de sa localité. Il a particulièrement remercié le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya qui s’est engagé depuis sa prise du  pouvoir à développer  et à désenclaver les communes de Boké.

Ainsi, au nom de sa population repartie dans 16 districts, le sous-préfet s’est réjoui du choix porté à la sous-préfecture de Kolaboui  pour abriter  les 260 bâtiments  pour le 300 logements de la cité minière de Boké.

Selon lui, ce projet permettra aux jeunes de Kolaboui  de bénéficier des emplois. Et pour la population, cette  cité  va désenclaver la ville carrefour.

Projet de la Cité minière de Kolaboui à Boké

De son côté, le Directeur Général  de l’ANAIM,  Mohamed Bangoura, a indiqué que ce projet de construction de 260 bâtiments de 300 logements dans la sous-préfecture de Kolaboui est une politique du président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya. “Ce projet est l’illustration parfaite de la vision refondation de l’Etat.  Cette cérémonie marque le début des travaux de réalisation d’une cité minière qui est pour nous grande fierté  mais aussi l’expression de la volonté de l’inscrire dans le cadre des orientations de la transition. Ce projet visé la construction de 260 bâtiments   pour  300 logements y compris les voiries et le réseau électrique pour les familles. Quant aux travaux, il sont répartis en trois (3) phases pour une durée de trois 3 ans”, a-t-il déclaré.

Poursuivant, il a dit que la première phase concerne 100   bâtiments, la deuxième 100 bâtiments et la troisième  60. “Au-delà l’embellie et la modernisation de la ville, ce projet de construction offre un cadre de vie décerné aux travailleurs en général et aux sociétés minières en particulier et ce conformément aux standards admis en la matière. Il contribue également à lutter contre la spéculation immobilière”, a-t-il précisé.

Pour sa part, le ministre des Infrastructures, Yaya Sow a remercié la Direction générale de l’Anaim pour  son  engagement  pour la construction de la cité minière de Boké.

Au nom du Colonel Mamadi doumbouya, du Premier ministre, Bernard Gomou et du Gouvernement, il a promis la réhabilitation de 92 kilomètres de voiries urbaines dans la préfecture Boké.

Enfin, le Premier ministre, chef du gouvernement, a rassuré  la population de  Boké pour le soutien et l’engagement auprès du président de la Doumbouya pour le développement de Boké.

A la fin de la cérémonie, le Premier ministre et sa délégation ont visité les différents travaux réalisés  par l’Anaim.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...