Kissidougou : Une femme périt dans un incendie provoqué par l’essence !

0

Ce mardi 12 décembre 2017 à 9h, un incendie a ravagé une boutique et son contenu en tuant Mariame Bamba. Elle était mariée et mère de trois enfants dont deux garçons et une fille. L’incident s’est produit dans le quartier de Missira, a-t-on constaté sur place.

Suite à cet incident, Guinéenews© a rencontré l’époux de la victime qui, lui, se trouve actuellement à l’hôpital central de Kissidougou pour subir les soins intensifs étant brûlé en voulant sauver sa femme lors de l’incendie.

Interrogé sur l’origine de cet incendie, Sidiki Sanoh nous raconte :  » Ma femme a été brûlée par l’essence. Elle mettait de l’essence dans les bidons pour aller revendre au marché. Malheureusement, le grand bidon a glissé. L’essence s’est versée. Toute la terrasse de la boutique était aspergée. Or, à côté, elle chauffait le riz sur le fourneau contenant du charbon. Et tout un coup, on a vu la flamme jaillir. Ma femme, voulant éteindre la flamme, a pris la marmite au feu et immédiatement la flamme a pris son bras. Je l’ai poussé. Elle est entrée dans la boutique. Il se trouvait que celle-ci brûlait à l’intérieur. Il y avait de la fumée noire. J’ai tenté ouvrir les fenêtres, mais je n’ai  pas pu. Le feu nous a alors surpris dans la boutique. Je suis sorti, mais ma femme n’a pas pu. Après s’être débattue, elle a rendu l’âme à l’intérieur… »

Le rescapé, couché sur son lit d’hôpital s’est voulu fataliste.  » J’ai perdu ma femme et beaucoup des biens, je m’en remets à Dieu et je demande aux personnes de bonne volonté et au gouvernement guinéen de m’aider. « 

Après la mort de la pauvre Mariame Bamba, on note aussi des pertes en matériels qui s’élèvent à plus de 60 millions de francs guinéens.

Dans la famille de la victime, c’est la consternation et le désespoir. On y notait la présence des autorités préfectorales, la justice, la police et la gendarmerie.