Kidnapping d’un opérateur à Conakry: les commerçants ont fermé les boutiques ce mercredi en signe de protestation

06 décembre 2017 18:18:45
0

Le marché Madina ne présentait pas ce mercredi matin son visage habituel. Sur le Niger, plusieurs boutiques et magasins sont restés  fermés.  Selon   des   commerçants    interrogés,  ils   ont   obéit   à   un ordre    donné  par    des    responsables   du  marché  pour protester contre l’enlèvement  d’un opérateur économique en  haute banlieue de Conakry. En effet  d’Ehadj Abdourahmane Diallo communément appelé Doura, a été kidnappé  dans la nuit du lundi à mardi à Hamdalaye Niari wada a appris guinéenews.

« C’est l’ensemble des commerçants qui sont là qui se sont réunis et ont décidé d’apporter leur soutien à Elhadj Doura pour le kidnapping dont il est victime en début de semaine. Depuis un bon moment les opérateurs économiques sont victimes d’insécurité donc nous avons décidé de nous manifester en fermant nos boutiques et magasins afin de lui apporter notre soutien » explique Mamadou Oury Diallo commerçant.

Bailo Sow un autre commerçant soutient à son tour que ce mouvement vise à dénoncer le laxisme des autorités à lutter contre l’insécurité dans le pays. Les opérateurs économiques sont devenus les cibles des malfrats. Il faut que  l’Etat mette fin à cette situation.

« Effectivement ce matin il y a eu un mouvement de panique. On nous a demandé de fermer les boutiques et de barricader la route pour soutenir le commerçant qui a été kidnappé du coté de Hamdalaye Niari Wada. Ainsi, tous les commerçants ont fermé leurs boutiques C’est un signe de protestation contre l’insécurité Nous sommes solidaires à notre collègue kidnappé dans la nuit du lundi» » a-t-il laissé entendre.

Le phénomène de Kidnapping prend de l’ampleur en Guinée.  Elhadj Doura est le troisième opérateur économique  enlevé cette année. D’où l’inquiétude des commerçants qui  demandent à Etat de prendre ses responsabilités.

« Je suis inquiet de cette situation ; c’est les commerçants qui sont kidnappés mais tout le monde vit dans cette insécurité. C’est le gouvernement qui peut sécuriser sa population il ne faudrait pas qu’ a tout moment que aillons la peur au ventre de se mouvoir par crainte de perdre sa vie » souhaite le commerçant.

Parallèlement,  du côté de Niary de Wada des jeunes ont  barricadé  la route le prince et paralysés la circulation sur l’axe Hamdalaye Bambeto. Des manifestants interrogés, disent  protester contre le l’enlèvement d’Elhadj Doura. Un conducteur de moto donne une autre raison de cette manifestation de colère. Il révèle qu’un jeune du quartier aurait reçu une balle dans un incident malheureux. Au moment où nous quittons le marché de Madina à 15 heures certains commerçants avaient commencé à rouvrir leurs boutiques.