Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kérouané : le tribunal de première instance tient ses premières audiences criminelles

Le tribunal de première instance de Kérouané a lancé lundi 28 juin 2021 ses toutes premières audiences criminelles, a constaté sur place Guinéenews..

La cérémonie d’ouverture de ces audiences criminelles a mobilisé, dans la salle d’audience du tribunal, magistrats, auxiliaires de justice et justiciables. Dans son discours d’ouverture, Daouda Bangoura, procureur de la République près le tribunal de première instance de Kérouané, est revenu sur l’érection de la justice de paix de Kérouané en tribunal de première instance. Il a aussi dégagé les principes sacro-saints de la justice. Après quoi, il a déclaré ouverte cette session criminelle.

Ce lundi, ces audiences criminelles ont commencé par trois dossiers. Il s’agit d’un cas de meurtre et deux cas de viol sur mineur.

Poursuivi pour meurtre, Adolphe Millimono, 29 ans, a reconnu les faits à la barre. Il dit avoir poignardé Moussa Sidibé alias Jean dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 avril 2019, dans les environs de 22 heures, suite à une altercation dans un cabaret quartier M’ballia, dans la commune urbaine de Kérouané.

Le ministère public représenté par Mr Aliou Diallo a requis 15 ans de réclusion criminelle contre l’accusé. En revanche, l’avocat de la défense, Me Mory Condé – qui avait plaidé pour une requalification des faits  – a voulu que son client soit plutôt condamné pour le délit de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. C’est-à-dire à trois ans de prison.

Suite aux réquisitoire et plaidoiries, le tribunal a condamné Adolphe Millimono à dix ans de réclusion criminelle. Il devient ainsi le premier condamné du tribunal criminel de Kérouané.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :