Kankan: le vote multiple provoque une bagarre rangée entre un délégué du PEDN et un électeur

0

Les opérations de vote au compte des communales se poursuivent à Kankan sans engouement. Outre cet état de fait qui perdurait d’ailleurs à 16 heures, il y a le phénomène de votes multiples qui s’est invité dans ce scrutin.
En tout cas à Karifamoriah, une sous-préfecture située à 6km du centre-ville de Kankan, c’est le constat fait par la rédaction locale de votre quotidien électronique, Guineenews.org.

Dans cinq bureaux de vote visités respectivement à l’école primaire Bô Ounlé Kaba et Franco-arabe de Karifamoriah, nombreux sont des électeurs, pour la plupart des jeunes filles et garçons, votaient avec plusieurs cartes qui ne les appartenaient pas et n’étaient minus d’aucune procuration.

Selon Souleymane Toumany Diakite et Mamady 2 Traoré, respectivement présidents des bureaux de vote Numéro 1, dans les deux écoles, la décision serait venue des responsables de la CESPI (Commission Électorale Sous-préfectorale Indépendante).

«Dans un premier temps, je me suis opposé au vote des personnes avec les cartes d’électeur d’autrui sans procuration jusqu’à ce que  le président de la CESPI nous ait ordonné de faire voter tous les détenteurs des cartes d’électeurs inscrits sur la liste d’émargement », a expliqué Souleymane Toumany Diakite.

Ce fut le même son de cloche chez Mamady 2 Traoré, président du bureau de vote numéro 1 de l’école Franco-arabe de Karifamoriah.

 Le superviseur de la CENI qu’on a voulu interrogé par rapport à ce sujet n’a pas voulu se prêter à nos questions. Il s’est contenté de nier les allégations des deux présidents de bureau de vote avant de nous quitter.
Ce phénomène de vote multiple sans procuration à d’ailleurs entraîné une bagarre rangée entre le délégué du PEDN, Sékou Kaba et un jeune électeur qui aurait voulu voter 3 fois de suite au bureau de vote numéro 2 de l’école primaire de Karifamoriah vers 13 heures. Blessé à la tête, le jeune à été transporté au poste de santé pour des soins alors que Sékou Kaba été mis  à la disposition des services de sécurité.