Jour 3 de la grève à Conakry : Le mot d’ordre largement suivi à Ratoma, Dixinn et Kaloum

14 février 2018 12:12:29
0

Ce mercredi 14 févier, la grève générale et illimitée déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignant de Guinée (SELCG), dirigé par Aboubacar Soumah, est entrée dans sa troisième journée. Guinéenews© a sillonné quelques établissements scolaires publics des communes de Ratoma, de Dixinn et de Kaloum. Partout, les cours restent paralysés et les autorités rejettent toute communication.

A Kipé dans la commune de Ratoma, de l’école primaire jusqu’au Lycée en passant par le collège, toutes les salles de classes sont dessertes. « Ceux qui doivent parler à la presse ne sont pas là », nous a refoulés un responsable du Lycée Kipé.

Aux Collèges 1 et 2 de Donka, c’est le même constat. Les portes et fenêtres des salles de classes sont fermées. « Il nous a été instruits de ne plus communiquer sur la situation des écoles. Vous pouvez faire votre propre constat mais sans prendre des images », nous a indiqués un responsable.

Au lycée Donka, aucun élève n’est présent dans la cour. Mais on constate quand même une équipe de la direction sous l’ombre d’un manguier.

A Kaloum, le centre-ville, les élèves et les enseignants ont boudé carrément le lycée 28 septembre.