Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Invasion russe en Ukraine: 6 mois après, qu’en est-il de la situation des Guinéens ? 

Le 24 février dernier, l’armée russe lançait une offensive militaire contre l’Ukraine où vivaient 800 Guinéens. Six mois après, quelle est la situation de nos compatriotes qui ont fui le pays et ceux qui ont décidé d’y rester ?
Pour rappel, les ressortissants de la Guinée en Ukraine sont essentiellement composés d’étudiants, de métis et de diplômés exerçant des petits métiers ou embauchés par des entreprises. Sur les 800 qui y vivent, seulement 37 personnes ont décidé de rester.
Interrogé, Issa Sadio Diallo président des Guinéens en Ukraine apporte des précisions « Concernant nos compatriotes qui sont restés en Ukraine, le nombre est stable dont trois familles à Odessa, deux familles à Zaporozhye, une famille à Kharkov et ma famille à Kiev. Mais également les familles mixtes dont la majorité des garçons sont au front. Concernant ceux qui sont sortis, on distingue des heureux qui sont parvenus à obtenir des papiers et tout ce qui est nécessaire pour vivre, travailler ou étudier. Mais par contre, nombreux sont ceux-là qui etudiaient en Ukraine et qui ont bénéficié d’une protection temporaire, qui malheureusement doit expirer bientôt et il y a peu de chance pour justifier la prolongation, ceux-ci ont trois options: 
1) s’inscrire dans une université du pays hôte avec le payement des frais de séjour et d’étude, qui n’est pas à la portée de la majeure partie ; 
2) rentrer en Guinée; 
3) retourner en Ukraine ou finalement demander l’asile. Voilà, en quelques mots, la situation » explique t-il.
En 4 jours, l’armée ukrainienne a repris 3 000 kilomètres des mains de l’occupant russe. Pendant que l’intensité des bombardements est surtout accentuée dans les régions de Dombas, de Kharkov, de Zaporozhye et Soumy. Certaines villes sont libérées et d’autres épargnées ou défendues. Dans ces dernières villes, la vie reprend timidement et les gens reviennent progressivement.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...