Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Insécurité à Mamou : la police donne sa version sur le meurtre d’une femme

La célébration de la fête de Tabaski à Mamou a été endeuillée par la mort, au cours d’une soirée dansante dans la nuit du dimanche à lundi 10 juillet, d’une femme mariée et mère de trois enfants. Sur cet homicide, le commissaire central adjoint de Mamou Ousmane Diallo a apporté quelques éclaircissements : « aux environs de 3 heures du matin, notre service a été avisé sur un cas de meurtre au niveau de la boîte du buffet de la gare. Une équipe a été dépêchée sur les lieux. Elle a contacté la présence d’une femme gisant dans du sang. Elle demandait le secours. Les policiers ont envoyé la victime à l’hôpital pour des soins d’urgence. Mais fort malheureusement, elle a succombé. D’information en information, notre équipe a été dépêchée pour l’interpellation du mis en cause. Interrogé, le suspect a narré les faits. Mais finalement nous avons compris que l’intéressé était sous l’effet de quelque chose. Selon les faits, la victime Aïssatou Camara avait pris la permission pour assister au concert de Lama Sidibé. Mais le concert avait été reporté. C’est après qu’elle est allée avec ses amies au Buffet de la gare. Vers 2 heures, elle a reçu un coup d’appel. Elle est sortie pour répondre à l’appel. Un jeune a retiré son petit téléphone. Elle aussi a empoigné le col de la chemise du jeune. C’est ainsi que celui-ci a sorti des ciseaux pour la poignarder. Lorsqu’il a été interpellé, nous l’avons conduit à la maison d’arrêt. Ceci, pour éviter la vindicte populaire.« 

Selon nos informations, c’est le deuxième cas de meurtre enregistré par cette famille. Certains membres de la famille se sont mobilisés pour exprimer leur colère.  » Nous sommes fatigués ! Nous sommes fatigués ! », scandaient-ils.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...