Guinée : Les festivités de Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017 se poursuivent

12 août 2017 12:12:44
0

Ce vendredi, 11 août 2017, le Commissariat général a procédé à la dédicace de deux livres dans la salle de conférence du Camp Samory Touré, a-t-on constaté.

L’honneur est revenu tout d’abord au Pr Maladho Siddy Baldé de présenter son ouvrage qui porte sur ‘’L’épopée de Bokar Biro selon Farba Kéba Sow de Labé’’. Un ouvrage qui présente la vie et l’œuvre historique de l’Almami qui a été le dernier souverain à régner sur le trône de Timbo, capitale du Fouta théocratique. Ce texte est écrit en partie en français par l’auteur et une seconde en langue pular selon l’alphabet harmonisé de l’Unesco, qui est l’œuvre de Farba Kéba de Labé.

L’auteur Maladho espère que ce modeste ouvrage permettra de mieux connaitre l’Almami Bokar Biro selon la perspection populaire et peut aider sur le plan de la recherche, à comparer l’histoire orale aux
sources écrites coloniales et postcoloniales.

Le deuxième livre présenté au public est celui du Pr Lanciné Kaba titré ‘’Cheick Mouhammad Chérif et son temps ou Islam et société à Kankan 1874-1955. Auteur de nombreux ouvrages sur l’islam, la politique, la décolonisation et la démocratisation, Lansiné Kaba est un professeur émerite de l’Université d’Illinois à Chicago et président honoraire d’African Studies Association. Malheureusement, ces œuvres ne sont pas connues en République de Guinée.

Dans son bouquin, il parle Cheick Mouhamad Chérif de Kankan connu sous le nom du Grand Chérif (Karammo Sékouba) ou encore Cheick Fanta Madi, l’un des grands marabouts de l’Afrique de l’Ouest. Il fut le témoin de la résistance de l’Almami Samory Touré auprès duquel son père servit de conseiller spirituel. A travers son histoire, l’auteur nous fait découvrir également la vie sociale de gens de toutes conditions, hommes et femmes, notables, musiciens, chauffeurs, handicapés et malades mentaux et sans oublier les fêtes et les danses de ‘’Mamaya’’ mémorables.

Croyant, homme de foi, grand ami de Réné Lerouge à qui on doit la construction de la cathédrale de Conakry, il était convoité par des politiciens de l’époque qui venaient chercher des bénédictions auprès du Chérif. Des qualités qui font que l’auteur lui prête le nom de ‘’Saint’’ dans l’ouvrage et raison pour laquelle, il a voulu narrer l’histoire de ce grand homme.

A souligner que l’auteur Lansiné Kaba est auteur de plusieurs œuvres dont ‘’Le non au Général DeGaulle’’ qui lui ouvert dit-il plusieurs portes dans le monde après le succès qu’il a enregistré.