GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : le parti de Dalein essuie encore un coup dur

C’est le moins qu’on puisse dire! L’un des vice-présidents de son parti vient d’être interdit de quitter le territoire national. Dr Fodé Oussou Fofana, souvent désigné directeur de campagne de l’Union des forces démocratiques de Guinée -UFDG- s’est vu opposer un niet catégorique de quitter Conakry à l’aéroport international Gbessia et sans connaître les raisons. Même si le commun des mortels sait que c’est lié aux violences sociopolitiques intervenues au lendemain de l’autoproclamation de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle du18 octobre 2020.

Pourtant, selon l’opposant Cellou Dalein, “aucune notification préalable de cette interdiction [de quitter le territoire n’a été faite à Dr Fodé Oussou Fofana].”

Par ailleurs, l’ancien chef de file indique que : “C’est son dossier médical qui lui a valu l’autorisation exceptionnelle d’entrée en France qui lui a été délivrée par le Ministère français de l’intérieur.

Ainsi Cellou Dalein “condamne énergiquement ces violations récurrentes des droits et libertés des cadres de l’UFDG et exprime [sa] solidarité et son] soutien à Dr Fodé Oussou Fofana, victime des abus de pouvoir dont Alpha Condé est devenu coutumier, notamment à l’endroit de responsables de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC.

Outre Fodé Oussou, la liste des cadres de l’UFDG interdits de quitter le territoire s’allonge  pendant que d’autres sont en prison accusés d’actes subversifs par le régime de Conakry. Auparavant, Cellou Dalein et son épouse ont été également interdits de quitter le pays.

Par ces actes anti-républicains du régime d’Alpha Condé, plusieurs organisations de défense des droits de l’homme dénoncent  les violations des droits de l’homme en Guinée et appellent à la libération des détenus politiques et à un dialogue inclusif pour désamorcer un climat politique délétère.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...