Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée : la délégation générale du Québec reçue par le PM, des ministres des AEGE, PME/PMI, investissements

En visite travail et de prise de contact avec les autorités guinéennes depuis hier mardi 25 mai, Iya Touré, le nouveau délégué général du Québec basé à Dakar (Sénégal) a rencontré les autorités de Conakry ce mercredi 26 mai, a-t-on constaté sur place.

Pour la journée d’aujourd’hui, Iya Touré et sa suite, à savoir Marc-Antoine Cadieux, premier conseiller et conseiller à la prospection, Saliou Seck, attaché aux affaires économiques et Michel Tibeu, un investisseur chargé des investissements minier et énergétique, ont été respectivement reçus par le Premier ministre,  le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, le ministre de l’Investissement et de Partenariat Public-Privé, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et le Directeur général de l’Agence de la Promotion de l’Investissement privé (APIP).

Lors de son passage au ministère de l’Investissement et de Partenariat Public-Privé, le chef du département Gabriel Curtis s’est dit très heureux d’accueillir la délégation générale du Québec en mission de prospection. «Nous sommes très ravis d’échanger avec eux sur les potentialités qui existent en Guinée et notre véritable volonté d’attirer beaucoup plus d’investissements du Québec. Le Québec est très fort dans le domaine de l’Education notamment l’enseignement technique, infrastructures, énergie (…). Nous allons essayer de voir concrètement ce qu’ils peuvent faire et comment ils peuvent investir en République de Guinée», a-t-il expliqué.     

A sa sortie d’audience avec le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, M Iya Touré a rappelé que la Guinée est pour eux un pays prioritaire compte tenu de son potentiel.

À lire aussi

Transition : les calculs à courte vue de Dalein ?

Guinée : Les robins au laminoir de la junte

«Le gouvernement du Québec est un acteur économique important dans l’Afrique francophone. Le Premier ministre a mentionné que le Québec se distingue par son système éducatif qui met l’accent sur l’acquisition de compétences. C’est un système qui est reconnu par le fait que l’accent est mis davantage sur la formation professionnelle et technique, un système qui est beaucoup en demande dans la sous-région. Je pense que la Guinée doit en profiter parce que quand on parle de croissance économique, il faut aussi parler de compétence et les ressources humaines pour pouvoir supporter cette croissance. Le Québec est prêt pour aider la Guinée dans ce cadre», a-t-il annoncé.

Juste après sa descente de l’avion hier mardi, M. Iya Touré a déclaré devant les journalistes que sa visite s’inscrit dans un premier temps, dans le cadre d’une prise de contact avec les autorités guinéennes. «Il s’agit de renforcer la coopération entre la Guinée et le Québec. La délégation générale de Dakar couvre douze pays dont la Guinée qui est un pays prioritaire pour nous. La Guinée est un pays à forte potentialité notamment dans le secteur agricole, des mines et de l’énergie», a-t-il laissé entendre.

Poursuivant, il a indiqué que le gouvernement québécois, dans sa vision stratégique, a décidé de jouer un rôle important en matière économique dans la sous-région surtout en Afrique francophone. « Le Québec excelle dans tous les domaines considérés comme prioritaires par le gouvernement guinéen. Notre système éducatif fait l’envie de beaucoup  de monde  en Afrique francophone. Le Québec a des atouts en lien avec les priorités du gouvernement de la République de Guinée», a-t-il expliqué.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...