Guinée : Attendu à Faranah ce mercredi, Alpha Condé n’est pas venu

0

Parés de tee-shirts, fouloirs, képis jaunes et d’autres munis d’objets sonores, les citoyens de Faranah étaient à pied d’œuvre depuis 6 heures du matin pour réserver un accueil grandiose au président de la république ce mercredi, 31 janvier 2018. Car depuis lundi, il a été diffusé sur les ondes des radios locales de la place que le président Alpha Condé viendra à Faranah ce jour. Cela, après le passage du ministre de la fonction publique et celle de l’économie et des finances.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, aucun chef de service et responsable politique n’est resté tranquille. Chacun s’est activé pour réaliser certaines activités d’entretien que la ville manque depuis belle lurette pour tromper la vigilance du chef de l’Etat en cas de visite du service. Dès 6 heures, les populations se sont rendues à la tribune officielle pour attendre le président. Les cours et les marchés ont été paralysés pour réserver un accueil chaleureux au chef de l’Etat après le 30ème sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba. C’est pour quoi, les populations ont passé la journée à regarder en l’air pour voir l’avion transportant la délégation présidentielle avec les coups de téléphone à N’zérékoré, Macenta, Guéckédou et Kissidougou pour connaître la position de la délégation présidentielle. Mais hélas, longtemps attendu, le président n’est pas arrivé dans la ville de Faranah qui vibrait déjà au rythme sonore des troupes artistiques mobilisées pour la circonstance. Venus des coins et recoins de la région, les concitoyens se sont retournés à la maison à partir vers 18 heures laissant la tribune officielle vide pour attendre le jour suivant qu’est le jeudi 1er février 2018.

Ceux qui sont venus des des sous-préfectures ont emprunté leur véhicule pour retourner dans leurs localités respectives.

Pour beaucoup de citoyens, les autorités devaient bien s’informer sur le programme du chef de l’Etat avant de donner l’information aux citoyens.

A 18 heures 30 minutes, nous avons entendu que le vol du président est à Kissidougou où il passera la nuit avant de prendre la direction avec sa suite pour Faranah demain jeudi.

A noter qu’aucune activité solennelle n’a eu lieu ce mercredi dans la ville de Faranah et les Faranakas attendent le président pour répondre à beaucoup de soucis au tour de ces élections locales qui se tiendront dans moins de 72 heures car la candidature indépendante à Faranah fait couler beaucoup d’encres et salives.

Nous y reviendrons.