Guéckédou : Les habitants suffoquent sous des nuages de poussières

0

La poussière reste actuellement la chose la mieux partagée dans la commune urbaine de Guéckédou. Résidents et passagers, chacun y gagne suffisamment sa dose. Située au sud-est de Conakry, Gueckédou est l’une des préfectures les plus poussiéreuses de la région forestière à cause du non-bitumage de la voirie urbaine.

Dans la circulation, il suffit qu’un véhicule passe  pour voir se former derrière des tourbillons de poussières qui réduisent considérablement la visibilité. Ce qui provoque parfois des accidents et des maladies respiratoires chez les usagers ou chez les riverains.

Pour circuler, il n’est pas surprenant de voir certains chauffeurs, surtout les motocyclistes, allumer les phares en peine journée pour minimiser les risques d’accidents de la route.

Il faut rappeler qu’en 2015 avant les élections présidentielles, le président de la République avait promis 15 km de bitumes pour la ville, mais force est de reconnaître que cette promesse peine à se concrétiser. En attendant, les habitants de Gueckédou se contentent, en lieu et place du bitumé promis, du sable mélangé à l’huile qu’on a déversé par endroits comme au marché et sur la route de Balladou.