Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Gouvernement : les chefs de cabinet et Secrétaires généraux échangent sur les politiques sectorielles

Après les membres du Gouvernement, il y a quelques mois, c’est autour des chefs de cabinet et des Secrétaires des départements ministériels de se retrouver dans un séminaire axé sur les politiques sectorielles. Ce séminaire, qui réunit 95 participants, dont 27 Chefs de cabinet et 27 Secrétaires généraux, a démarré ce vendredi 25 février 2022 dans un hôtel à Conakry.

Au cours des deux jours, ils devront échanger sur le processus de préparation, de fonctionnement  et d’exécution du Budget national et des finances publiques,  la communication institutionnelle.

D’autres thématiques seront également présentées aux séminaristes pendant ces deux jours. C’est notamment, les mécanismes d’organisation et de coordination de l’action gouvernementale ; le Code de conduite et d’éthique de l’agent public ; les règles de communication institutionnelle ; les règles de management public ; les règles de transformation opérationnelle de l’Administration publique ; les processus de décaissement des fonds auprès des partenaires financiers ; le processus de décaissement des financements des partenaires techniques et financiers  ainsi que les facteurs d’échec et de réussite desdits décaissements.

Dans son intervention, Abdourahmane Sikhé Camara, ministre Secrétaire général du Gouvernement, a affirmé que l’objectif de cette rencontre est de permettre aux Secrétaires généraux et Chefs de cabinet des différents ministères de s’approprier, de comprendre le fonctionnement de l’Administration publique, à travers la vulgarisation auprès de ces cadres, les mécanismes de fonctionnement du Gouvernement et de l’Administration publique notamment les lois 025 et 027.

Le Premier ministre, Mohamed Béavogui a prodigué de sages conseils aux séminaristes : « Chaque geste que chacun de nous va poser, va avancer le pays ou le reculer. Nos habitudes seront très difficiles à combattre mais il faut les combattre. Il faut qu’on change notre état d’esprit. On ne peut pas ignorer notre passé, on ne peut pas changer rapidement mais il faut que la tendance du changement soit là et pour cela il faut qu’on se dise très sincèrement et très profondément qu’on est là pour aider le pays et qu’en aidant le pays on peut devenir nous-mêmes quelque chose. Travaillez ensemble, faites vos réunions de cabinet ensemble, que les décisions qui sortent de vos ministères viennent de vos réunions de cabinet ensemble, que vous échangez tous les jours, la communication est importante. Il faut que vous travaillez dans un esprit d’équipe, de transparence, soyez de bons exemples. Ce qui est important, ce qu’on mesure l’impact de notre travail sur la vie de la population, c’est ça notre baromètre. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :