Friguiagbé : Le président Alpha Condé lance le projet d’électrification rurale

0

Le président de la République était ce vendredi 19 janvier dans la  commune rurale de Friguiagbé, située à une trentaine de kilomètres de Kindia-centre.

Au cœur de cette visite, le projet d’électrification rurale initié par le président Alpha Condé et piloté par le ministère de l’Energie est chargé de piloter.

C’est au stade Kibongué que le chef de l’Etat guinéen a été accueilli en grande pompe dans la matinée de ce vendredi par les populations de la commune rurale de Friguiagbé.

‘’Alpha Condé, le bâtisseur’’, ‘’Alpha Condé, le rassembleur’’, ‘’Alpha Condé, le messi’’, voilà, entre autres, slogans qu’on pouvait lire sur les différentes pancartes que les gens tenaient. Du haut de la tribune, la  première responsable de ladite Sous-préfecture est revenue sur quelques-unes des réalisations dudit projet  dans Friguiagbé.

«Cette Sous-préfecture a bénéficié, à travers ce projet d’électrification que vous avez initié, de deux transformateurs aériennes de 7 et 25Kw, de la pose de 184 lampes à éclairage publics», a déclaré Gnama Condé, la sous-préfète.

Devant le numéro un guinéen, les citoyens de Friguiabgé ont aussi mis l’occasion à profit pour  manifester leur joie au regard de quelques résultats obtenus  dans le domaine socioéconomique notamment la suppression de l’impôt de capitation, la gratuité de la césarienne  dans les structures sanitaires, la mise à disposition des intrants agricoles ainsi que la réalisation de 49 forages dans les districts.

Prenant la parole, le chef de l’Etat guinéen  n’a pas dérobé à la règle. Il a naturellement commencé par décliner l’objectif de ce projet d’électrification rurale. «Je suis venu ce matin vous rencontrez afin que vous sachiez que ce n’est pas Conakry seulement qui devrait avoir l’électricité. Mais ces toutes les localités de la Guinée qui doivent bénéficier de cette denrée. C’est pourquoi nous sommes venus lancer ce projet », a déclaré Alpha Condé.

Du haut de la tribune du stade kibongué, le président n’a pas manqué de souligner les vrais problèmes du pays dans son discours de circonstance. Il a mis l’accent sur ceux portant sur l’emploi-jeune, l’autonomisation des femmes, la valorisation de l’agriculture…

Apres Friguiagbé, le chef de l’Etat a pris son avion pour Tanènè dans le même cadre avant d’achever sa journée à Wossou pour le  lancement des travaux de construction du barrage hydroélectrique d’Amaria qui est d’ailleurs le tout dernier barrage sur le fleuve Konkouré.