Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Formation et Emploi-jeunes : Le BoCEJ organise sa 15ème session du comité d’orientation stratégique

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lansana Béa Diallo a présidé ce 11 novembre 2022, la 15e session du Comité d’orientation stratégique du Projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ). L’objectif de cette rencontre tenue dans un réceptif hôtelier de la place était de faire la présentation des activités réalisées au cours de l’année 2022, les rapports et les perspectives.

A cet effet, le gestionnaire du projet BoCEJ, Abdoulaye Diallo se dit déjà satisfait des résultats obtenus grâce aux efforts du gouvernement et de la Banque Mondiale (BM). Selon lui, « le parcours a été élogieux malgré quelques difficultés. Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits des résultats que nous avons obtenus. On ne fait pas une présentation de bilan mais plutôt montrer les activités que nous avons réalisées au cours de l’année 2022. Et ces résultats sont très élogieux dans la mesure où nous sommes à 96% du taux de décaissement et l’essentiel des activités qui étaient planifiées au début de l’année sont à ce jour pratiquement réalisées ».

Parmi les activités réalisées, il y a entre autres les plans d’orientation stratégique, l’élaboration des manuels de procédures pour les projets, la validation des manuels de projets pour accompagner l’enseignement supérieur et le ministère de la Jeunesse dans des formations et dans la révision des textes sans oublier les appuis que nous faisons au niveau de ce projet dans le cadre de l’appui technique et le financement des projets.

Ainsi, note Abdoulaye Diallo, « sachant que l’accompagnement de la Banque Mondiale va se limiter à la fin du mois de décembre, le Gouvernement guinéen compte assurer la relève pour poursuivre ledit projet. Cela, à travers la création d’une ligne budgétaire dans le budget national pour le financement des activités du projet ».

Aujourd’hui, dira-t-il, “nous osons espérer que des moyens suffisants seront mis à notre disposition pour la continuité du projet. Parce que les activités du projet sont très importantes pour notre pays. Donc, il serait intéressant que le gouvernement accepte de mettre beaucoup plus de moyens et nous sollicitons en même temps que le projet soit pérennisé et accompagné par la Banque Mondiale”.

Car, « ce projet innovant qui répond à l’emploi, accompagne des milliers de jeunes dans leur qualification et leur insertion dans la vie active.

A en croire au gestionnaire Abdoulaye Diallo, “de la création du BoCEJ à nos jours, près de 18 000 jeunes ont bénéficié de ce projet. Onze mille autres sont inscrits dans les nouveaux programmes de formation pour répondre aux besoins du marché de l’emploi ».

De son côté, le représentant de la Banque Mondiale à cette session, Mamadou Saliou Diallo, a également apprécié les efforts des membres du BoCeJ dans la réalisation d’innombrables travaux qui participent à la formation et à l’insertion des jeunes en Guinée. “Certes, il y a des manquements mais les résultats sont satisfaisants dans la mesure où nous avons vu un dépassement au niveau de certains indicateurs. Nous espérons que d’ici la clôture du projet prévue pour le 31 décembre que des efforts seront fournis pour que d’autres indicateurs aussi soient à 100% », espère Saliou Diallo.

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lansana Béa Diallo a déclaré que : «le comité d’orientation stratégique (COS) se réunit tous les six mois (6) et la réunion précédente remonte au mois de mars dernier. Et aujourd’hui, nous tenons la toute dernière session. À la lumière des trois axes que nous avons à l’ordre du jour et les résultats obtenus, j’ose croire que les échanges seront fructueux et nous permettrons de faire des propositions concrètes. Car, la stratégie mise en place par le Gouvernement est de permettre de faire comprendre qu’il est possible de réussir en Guinée ».

A préciser que cette session est la dernière au compte de ce projet initié par le Gouvernement de notre pays sur financement de la Banque Mondiale à hauteur de 20 millions de dollars US.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...