Fêtes de fin d’année : Conakry illuminée et scintillante comme jamais !

0

Au compte de cette année 2017, la fête des lumières a accueilli un grand nombre de citoyens. Initié par le Gouvernorat de la ville de Conakry, cette année, l’honneur est revenu à la nouvelle sous-préfecture de Kassa d’abriter mercredi 20 décembre, les festivités du lancement de la fête des Lumières.

Outre Kassa, des milliers de spectateurs ont eu droit à des spectacles de rue dans les cinq communes de Conakry. Ainsi qu’à des installations inédites proposées par des éclairagistes et designers au niveau des grands ronds-points. « Cette année, nous avons décidé de célébrer de façon simultanée dans toutes les communes de la capitale et Kassa », a fait savoir l’initiateur de ces soirées, le général Mathurin Bangoura.

Contrairement à l’année passée, cet événement a connu une nette amélioration. Mohamed Lamine Camara, Vice-commissaire Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML 2017) se dit satisfait de cette initiative. « C’est une programmation de qualité au niveau des points stratégiques des différentes communes. On a aussi senti de la mobilisation avec un bon dispositif mis en place pour encadrer les festivités. C’est une belle soirée », s’exclame-t-il.

Le Commissariat général de ‘’Conakry Capitale Mondiale du Livre’’, a, pour sa part, saisi l’opportunité pour inviter les Guinéens à la lecture.

«Nous avons procédé à la distribution de livres, soit 5 cartons dans chacune des communes de la capitale. Il y a plus de 1.000 ouvrages mis gracieusement à la disposition des citoyens », a laissé entendre Mohamed Lamine Camara.

En présence de plusieurs personnalités venues le soutenir dans son initiative, le Gouverneur Mathurin Bangoura a fait le tour de toutes les communes pour festoyer avec ses concitoyens. Tant avec les lumières que les prestations des icônes de la musique guinéenne. L’artiste Soul Bang’s, lauréat du prix Découvertes RFI 2016,  accompagné du groupe Standard, a offert un spectacle digne de nom à Kassa. Tandis qu’au même moment, Sayon Camara, Lamah Sidibé, Petit Camara et autres, ont égayé ces soirées de la ville en cette fin d’année.