Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Falsifacation du BEPC 2021 à Kankan : Guillaume Hawing donne des précisions importantes

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing était l’invité ce 14 novembre chez nos confrères de Fim Fm. Il a profité de l’occasion pour évoquer ce scandale qui éclabousse l’IRE de Kankan. Selon lui, les présumés coupables ont reconnu les faits. Et d’après le ministre, toutes formes de session rapprochée sont interdites.

« Il faut rappeler que dans le cadre de mise en oeuvre de la politique de refondation et de rectification institutionnelles promises par le CNRD et son président. Nous avons instauré les contrats de performance à l’endroit de toutes les IRE et DPE.

Les contrôles sont effectués sur l’étendue du territoire national. Sur ce, il s’est avéré qu’à Kankan, il y a eu des modifications des résultats du BEPCde la session 2021. Donc, les élèves qui se retrouvent aujourd’hui en 12 ème année sont sans diplôme.

Ce sont ces mêmes élèves qui sont allés à l’IRE pour la réclamation de leur diplôme. On a découvert qu’il y a eu des modifications. Nous avons par la suite été saisis, j’ai appelé à l’époque le Directeur du service examens et concours  pour connaître la situation de l’IRE de Kankan pendant le brevet de la session 2021.

C’est ce qui fut fait. Ils ont envoyé et nous avons constaté que les résultats que le service Examen avait envoyé, il y avait 7 135 admis en tout, et ce qui ont fait sortir là-bas à Kankan était 9 000 et quelques.  Donc soit une différence de 1 680. Moi, j’ai cherché à comprendre la raison et après enquête, on a découvert que ça été une falsification des résultats. 

Donc, les coupables ont reconnu les faits. Je ne connais pas encore l’ampleur de ce scandale sur le BEPC session 2021, mais j’avoue très honnêtement que nous travaillons là-dessus et allons analyser. Mais, sachez que c’est très compliqué de savoir que plus de 1 000 élèves se retrouvent en 12ème sans le brevet.

 Je ne sais pas exactement qu’elle est le nombre d’élèves qui ont versé l’argent ni le montant exact, mais sachez que la session rapprochée est interdite dans les écoles. Mais, il y a toujours des esprits malins qui font toujours le contraire, c’est ce que nous sommes en train de combattre (…) » a expliqué, ce matin, le ministre Guillaume Hawing.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...