Examen du CEP: le ministre Ibrahima Kalil donne le coup d’envoi à N’Zérékoré

19 juin 2017 13:13:09
0

A l’instar des autres villes du pays, l’examen de fin d’études élémentaires a été donné ce lundi 19 juin 2017. A N’Zérékoré, c’est le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté qui a donné le coup d’envoi.

 

 

C’est le centre Félix Roland Moumié qui a servi de cadre au lancement des premières épreuves en présence des autorités administratives et responsables en charge de l’éducation.

Cette année, ils sont 10 679 candidats dont 4 230 filles à affronter cet examen d’accès au collège, dans la préfecture de N’Zérékoré. Ces candidats sont repartis dans 32 centres dont 16 dans les communes rurales.

Devant les élèves et surveillants, le ministre Ibrahima Kalil Konaté s’est dit satisfait des dispositifs déjà en place. Il a aussi demandé à l’ensemble des acteurs impliqués dans cet examen à adopter un bon comportement et surtout de ne pas être méchants envers les enfants mais plutôt sévères.

«Il faut que nous donnons un bon chemin aux enfants et le début d’un bon chemin, c’est de les évaluer correctement. Que les forts soient récompensés et que les faibles soient motivés à reprendre », dira le ministre Konaté.

Le patron du département de l’Enseignement Pré-universitaire a par ailleurs rassuré que les résultats seront disponibles dans deux semaines.

Du côté de la direction préfectorale de l’éducation, les responsables rassurent également que tout est à jour pour la publication des résultats à temps.

Il faut rappeler qu’après N’Zérékoré, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire a procédé au lancement de la seconde épreuve à Lola avant de prendre la route de Beyla où il passera la nuit.

Facely Konaté