Étouffés par la poussière, des citoyens érigent des barricades le long d’une route à Matoto

0

La route secondaire, reliant Matoto à Cosa en passant par Sompareya, est bloquée depuis la nuit d’hier samedi 6 à ce dimanche 7 janvier 2018. L’œuvre est des populations riveraines de la très usitée voie, qui justifient le bien-fondé de leur acte par la nuée de poussière qui s’élève à chaque passage de véhicules et autres engins roulants.

« Nous ne pouvons rien faire désormais dehors, même étaler nos habits qui sont tout de suite couverts de poussière à peine suspendus. Encore moins nous asseoir dehors au risque d’attraper la grippe avec cette fumée de poussière que nous ne pouvons plus supporter », motive un citoyen de la localité au micro de votre quotidien électronique.

« En plus, nos appareils électroménagers sont remplis de poussière en cette période où l’électricité bat de l’aile dans la cité », renchérit un autre.

Sur le terrain, le constat de Guineenews© révèle que par endroits, des citoyens ont creusé la chaussée en vue d’empêcher les véhicules de rouler à vive allure. Cette situation est beaucoup plus perceptible entre Kondébounyi et Simbaya où l’on dénonce le non-arrosage de la voie depuis qu’elle a été grattée -sans être bitumée- il y a environ deux mois.

De l’autre côté, sont posés de gros blocs de pierre au grand dam des usagers de ladite route qui a pourtant un rôle de premier plan dans le désengorgement des artères publiques. Surtout en ce moment où le rond-point de Matoto est en chantier. Une situation qui favorise de longues files de bouchons entre Sangoya et la Tannerie sur une distance de plus de 5 kilomètres.