Elie Kamano : « Avec Alpha Condé, j’aurais pu prendre 1 milliard GNF, mais… »

0

Le reggae man guinéen, Elie Kamano, jusqu’à une date récente, était candidat sur une liste indépendante pour la mairie des Matoto. A la dernière minute, il a renoncé à cette candidature. Malgré cette renonciation, les ambitions d’Elie pour la mairie de la plus grande commune de Conakry restent de mise. C’est pourquoi il a décidé de faire front commun avec le Mouvement républicain (MR) de Alpha Oumar Taran Diallo pour présenter une liste indépendante au sein de laquelle, il compte ses hommes.

Lors de l’officialisation de cet accord avec le MR, le dimanche 7 janvier à Matoto, Elie Kamano a expliqué les raisons de l’annonce de son soutien à une liste indépendante. «J’ai voulu qu’on fasse ce contrat, une sorte d’engagement, parce que jusque maintenant, il y a plusieurs tentatives de récupération, de corruption à mon égard mais qui n’ont pas marché. Pourquoi j’ai donné le ton pour cette candidature indépendante ? En réalité, je l’ai fait parce que j’ai voulu que des jeunes, par imitation se lèvent et disent que c’est possible qu’on y arrive.»

Puis, il a fait savoir aux responsables du mouvement qu’il ne les accompagne pas mais se dit être avec eux : « Je ferai en sorte que ce groupe soit en tête de liste à la commune de Matoto et que la tâche qu’on va s’assigner soit une tâche qu’on pourra honorer et que demain qu’on n’ait pas honte face à la population de Matoto qui a placé sa confiance en nous. Je ne vous accompagne pas, mais je suis avec vous. On va ensemble, parce que si je vous accompagne je subirai la même chose que par le passé. Aujourd’hui, des personnes que j’ai aidées sont devenues des députés. […] J’ai été longtemps un faiseur de roi, maintenant je veux être roi. Donc, je ne vous accompagne. On est ensemble parce que je veux aussi être roi. »

Elie Kamano a ensuite prévenu ses partenaires des présents qu’on pourrait leur faire pour l’élection du maire : « avec ces élections, arriver à un certain niveau, c’est la corruption qui va prévaloir. C’est là où, toi qui es troisième sur la liste, on va t’appeler pour te proposer 25 millions ou 30 millions pour que tu donnes ta voix à un tel afin qu’il devienne maire. »

Récemment, Elie Kamano a rencontré le président Alpha Condé à Sékhoutouréya. Ce dernier a-t-il tenté de l’« acheter ». Les propos d’Elie le laissent croire : « J’ai dit au président de la République, lorsqu’on s’est rencontrés la dernière fois que ma plus grande force dans ce pays c’est ma neutralité. Je lui ai dit que si je le soutiens aujourd’hui, je cesse d’être Elie Kamano. Même lui il n’aura plus besoin de moi. Je lui ai dit de me laisser tranquille dans mon combat.  …J’aurai pu prendre 1 milliard GNF là-bas et sortir. Qui était là-bas pour dire que j’en ai pris ? Mais je ne l’ai pas fait. Dieu est témoin. Je pouvais le faire, parce que j’ai une famille, j’ai envie de vivre.»

Pour Alpha Oumar Taran Diallo, tête de liste du Mouvement Républicain (MR), c’est une chance pour sa liste d’avoir été soutenue par Elie Kamano. Selon M. Diallo, c’est son projet pour la commune qui a séduit le reggae man guinéen : « On lui a présenté le projet que nous avons pour Matoto et les stratégies que nous allons mettre en œuvre pour avoir des élus et pouvoir exécuter ce projet là au profit des populations de Matoto. Donc on avait les mêmes ambitions, les mêmes convictions pour la commune de Matoto. »

Elie Kamano a promis d’organiser un concert géant au stade Kabinet Kouyaté de Matoto pour la jeunesse de la commune.