Élections locales : La CEPI de Lélouma recoit les bulletins de vote

0

A moins d’une semaine des échéances électorales, les préparatifs vont bon train pour la tenue effective de ces élections communales et communautaires prévues ce 04 février. La Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Lélouma vient de recevoir ce lundi 29 janvier  les bulletins de vote, a constaté sur place Guinéenews©.

Pour un total de 240 bureaux de vote, la CEPI de Lélouma a reçu 240 paquets de bulletins pour toute l’étendue de la préfecture.

« Effectivement, nous avons reçu les bulletins de vote qui sont emballés dans des paquets. Au nombre du bureau de vote d’une sous-préfecture correspond exactement au nombre de lots de bulletins. Là, il n’ya pas de confusion. Nous sommes rassurés et nous savons déjà quel est le nombre que nous devons déposer au niveau de chaque sous-préfecture. Nous sommes rassurés que tout est au complet. Nous avons convoqué les partis politiques, le comité de suivi pour venir constater que le matériel qui est dans nos locaux », affirmé Mamadou Chérif Diallo, le président de la CEPI,

Revenant sur la question d’acheminement du matériel déjà reçu, Mamadou Chérif Diallo, a rappelé : « Sur ce point, nous avons déjà pu envoyer au niveau de toutes les sous-préfectures les urnes, les isoloirs et les accessoires qui doivent suivre. Donc tout est déjà mis à la disposition des sous-préfectures. A l’heure où je vous parle, c’est sûr que ce matériel est au bureau de vote. »

Sur le plan de distribution des cartes d’électeurs, le président se dit être en avance. Et selon Toujours Chérif Diallo, sur les 80 400 cartes à distribuer, 70 602 cartes ont déjà été distribuées ce lundi.

Sur le volet de la formation des agents pour les bureaux de vote, le président de la CEPI ajoute : « Actuellement, sur le terrain, nos formateurs sont à cheval dans les sous-préfectures pour former les agents des bureaux de vote ».

Et selon toujours le président de la CEPI, pour la qualité et le choix de ces agents de bureaux de vote, il a été stricte et avait recommandé aux formateurs d’éliminer tout élément qui n’était pas à la hauteur et trouver un remplaçant pour dit-il, éviter toute défaillance.