Elections locales en Guinée : Le président de la CENI donne des assurances

07 décembre 2017 0:00:43
0

A deux mois de la tenue des élections locales en Guinée, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) rassure que tout est mis en œuvre pour l’organisation des élections à la date indiquée. D’après Me Salifou Kébé, son institution est prête techniquement et financièrement pour la tenue de ces élections le 04 février prochain.

Parlant du budget, il a déclaré que la CENI travaille en ce moment avec les moyens essentiellement payés par l’Etat guinéen mais qu’à ce jour, les payements ne souffrent d’aucune difficulté. Il annonce que le budget est d’ailleurs bouclé. « Nous avançons à présent sur d’autres aspects plus techniques pour boucler ces élections », affirme-t-il.

S’agissant justement de l’aspect technique, Me Kébé dit être au courant d’un certain nombre de problèmes techniques qui surviennent sur le terrain, mais souligne-t-il, la CENI a toujours à un plan B pour avancer. « Nous n’avons aucune inquiétude par rapport à ces problèmes et à aucun moment, cela ne peut empêcher les élections de se tenir à date », rassure le président de l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée.

Autre question abordée par lui, c’est celle des cautions qui a soulevé assez de bruit dans la cité. Me Kébé affirme que jusqu’à ce mercredi 06 décembre, son institution n’a reçu aucune plainte officielle de la part des partis politiques. Pour rappel, la CENI a fixé les cautions pour les élections locales à 8 millions pour les communes urbaines et 3 millions pour les communes rurales. « Nous estimons que c’est un montant qui est raisonnable et qui est à la portée de tous ceux qui veulent être candidats. Nous n’avons pas pris cette décision comme ça, nous avons réfléchi et nous nous sommes dit qu’il faut au moins que nous ayons 8 millions dans les grandes communes », a-t-il expliqué aux journalistes à la maison de la presse.

Me Kébé a par ailleurs annoncé que l’opération de réception des listes de candidature a été officiellement lancée ce mercredi et se poursuivra jusqu’au 20 décembre prochain, ce, sur toute l’étendue du territoire national.

Lors de cette conférence Me Kébé s’est engagé à faire participer tout le monde à l’organisation des élections. « Avec les mesures de transparence que nous allons adopter, nous aurons des élections claires et acceptées de tous », promet le président de la CENI.