Elections communales : Scrutin morose à Kouroussa

0

Comme prévu, les élections communales tant à entendues par les Guinéens, ont démarré ce dimanche 4 février 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Très tôt ce matin,  Plus précisément vers 7 heures 00, les différents bureaux de vote ont été ouverts.

A Kouroussa, 395 bureaux de vote ont été mis en place pour 123 mille 283 électeurs. Et partout dans les bureaux vote sillonnés, l’on a constaté une faible mobilisation des citoyens. Un manque d’engouement qui serait dû au non-retrait des cartes d’électeurs dans les différents points de distribution. Selon un membre de la CEPI, depuis le lancement de la distribution des cartes, les gens ne se sont pas mobilisés pour  retirer leurs cartes.

Interroger, un jeune étudiant nous explique les raisons de la démotivation des populations: « les gens sont déçus. Les promesses faites pendant les campagnes précédentes n’ont pas été respectées. Une fois au pouvoir, on a tout oublié…. »

Quant aux délégués et représentants des différents candidats sur la liste, ils se disent vigilants pour faire échouer toute tentative de fraude.

Selon Mory, un des électeurs qu’on a rencontré, son nom ne se retrouve pas sur la liste des électeurs se trouvant dans le bureau de vote de son secteur. Pour accomplir son vote, il doit aller voter à Kinkini, un village situé à trois kilomètres de Kouroussa. C’est cette localité qu’on a retrouvé son nom.  » Moi, je ne peux pas partir à Kinkini. Je n’ai pas les moyens pour me déplacer. J’ai été recensé à Kouroussa-ville et mon nom se retrouve sur la liste des électeurs dans ce village. Je ne comprends rien », a indiqué, l’air très déçu.