Education: la grève pas observée à Faranah

14 novembre 2017 16:16:35
0

Suite au mot d’ordre de grève appelé par le Secrétaire général adjoint suspendu du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), Guineenews a fait un tour des établissements de la commune urbaine de Faranah et de la commune rurale de Tindo.

Il résulte de notre constat que le mot d’ordre de grève des enseignants est resté  superbement ignoré par la plupart des acteurs de l’éducation de cette préfecture. Dans toutes les institutions d’enseignement (primaire, secondaire et universitaire), les cours ont été normalement dispensés et aucun engouement pour la grève n’a été constaté. Ces premières journées de grève qui ont connu un échec total.

Du collège Niger en passant par le lycée régional d’application Gamal Abdel Nasser, le lycée Donka, l’école nationale de la santé de Tindo, l’école normale d’instituteurs, les cours ont été bien tenus.

Pour bon nombre d’observateurs, une mauvaise communication doublée de la division des responsables syndicaux seraient à l’origine de l’échec de cette grève générale illimitée.

De Faranah, Facély Kalman Kéita pour Guinéenews